Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Vendredi 7 mai 2021 : CDEN. Règlement-type départemental

Mardi 22 juin 2021 : GT. Ajustements de carte scolaire

Jeudi 24 juin 2021 : CTSD. Formation continue

 

 

 

 

Téléchargements

5 mars 2021 5 05 /03 /mars /2021 08:59

Contexte sanitaire et tests salivaires

 

Beaucoup d’éléments sur les tests salivaires circulent suite aux annonces médiatiques et aux tests qui ont déjà été réalisés dans le département. La DASEN a souhaité réunir en urgence les syndicats pour faire le point.

Cette campagne se prépare avec l’ARS.

Les tests seront proposés dans des zones où le virus circule beaucoup, selon 2 indicateurs :

  • Le taux d’incidence
  • Le taux de positivité

Ces indicateurs permettent de faire une liste de villes prioritaires.

En plus, ces tests pourront aussi être une réponse à des situations particulières (comme par exemple dans une école de Bourg-la-Reine, où de nombreux cas se sont déclarés avant les vacances puis pendant).

Ces tests se feront sur la base du volontariat des familles et des personnels (car l’idée est de tester toute une école, enfants comme adultes).

Pour les familles, les parents devront fournir les coordonnées de Sécurité Sociale qui serviront aux laboratoires qui traiteront les tests. Ce sont les laboratoires qui donneront les résultats aux familles par SMS ou par mail. Les familles se chargeront d’informer les écoles.

Ces tests se feront de manière itérative : une nouvelle vague de test devrait avoir lieu 3 ou 4 semaines après le premier pour mesurer l’évolution de la circulation du virus.

L’objectif de la DSDEN est de pouvoir tester entre 5 et 8 écoles par jour (à titre indicatif, il faut entre 2h30 et 3h pour tester 300 élèves).

Ce sont les tests salivaires qui ont été choisis car ils sont moins intrusifs que les tests nasopharyngés.

 

Organisation :

Ce sont les mairies qui recueillent les informations auprès des familles. L’école a juste à gérer les déplacements des élèves dans l’école pour procéder aux tests.

Le recrutement de médiateurs LAC (Lutte Anti Covid) est en cours pour encadrer ces tests et pour prendre le relais de municipalités qui seraient réticentes à organiser ces tests. La présence des personnels médico-sociaux de l’Éducation Nationale est nécessaire (même s’ils sont déjà très pris par ailleurs) de même que celle des personnels des laboratoires.

A priori il y aura un reste à charge de 1€ pour les adultes (comme pour tout acte médical).

 

Questions diverses :

  • Les masques : même si des masques ont été livrés en nombre pour tenir jusqu’à la fin de l’année (50 lavages), une livraison de nouveaux masques pourrait avoir lieu prochainement (masques en tissu mais qui ressemblent à des masques chirurgicaux, plus fins). Par contre il n’y aura plus de livraison pour les élèves (les précédentes avaient pour vocation de dépanner).
  • Situation sanitaire : le 92 est le département de l’Ile-de-France où les indicateurs sont les meilleurs

 

David PLANCHE

Secrétaire départemental du SE-Unsa 92

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92