Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

92@se-unsa.org

Instances

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 8 septembre 2022 : CTSD. Mesures d'ajustement de carte scolaire

Vendredi 18 novembre 2022 : CTSD. Bilan des ressources enseignante 1er degré et AESH - Rentrée 2022

Réunions d'information syndicale

Mercredi 9 novembre 2022 : Plessis-Robinson en présentiel

Mercredi 16 novembre 2022 : Visioconférence sur le mouvement interdépartemental

Mercredi 23 novembre 2022 : Boulogne-Billancourt en présentiel

Mercredi 30 novembre 2022 : Visioconférence sur l'entretien de direction

21 janvier 2022 5 21 /01 /janvier /2022 17:50

Allègement du protocole annoncé pour la rentrée des congés

 

Le Premier ministre et le ministre de la Santé se sont une nouvelle fois exprimés jeudi 20 janvier pour annoncer des levées de restrictions sanitaires en deux temps : mercredi 2 et mercredi 16 février.
Elles sont peu nombreuses à impacter l’École dans ce calendrier, mais l’annonce d’un allégement du protocole sanitaire à la rentrée des congés des vacances d’hiver aura bien des conséquences sur l’organisation des équipes et des familles.
 
 
Le SE-Unsa met d’ores et déjà en garde l’exécutif qui ne doit pas commettre les mêmes erreurs que ces deux dernières années. Le SE-Unsa exige que le futur protocole soit travaillé dès maintenant pour permettre une simplification de la gestion de crise par tous les personnels et puisse être connu en amont des vacances scolaires.
 
 
Allègement en population générale
 
Parmi les mesures annoncées, certaines vont plus ou moins impacter l’École.
 
Dès le 2 février, la levée des jauges dans les établissements accueillant du public assis devrait permettre les sorties ou manifestations scolaires. Quant à la fin de l’obligation du port du masque en extérieur, on ne sait pas exactement comment elle concernera l’école.
 
À partir du 16 février, la consommation debout sera à nouveau possible, réinstaurant ainsi certains moments de convivialité au sein des journées.
 
 
Les exigences du SE-Unsa pour l’École
 
Suite à l’annonce d’un allégement du protocole à l’École, et notamment une levée du port du masque pour les élèves dans les écoles élémentaires, qui entrerait en vigueur à la rentrée des congés d’hiver et donc de façon décalée selon les zones, le SE-Unsa rappelle ses demandes depuis des mois pour un protocole :
  • concerté avec les personnels et adapté à la réalité du quotidien et de chaque métier
  • simplifiant réellement la gestion de crise, pour tous les personnels, par des mesures concrètes
  • annoncé suffisamment tôt et directement aux personnels pour laisser le temps des réorganisations nécessaires
  • stabilisé pour ne pas connaître de revirement peu de temps après, notamment dans un contexte de mise en œuvre décalée
 
Le SE-Unsa portera ces différentes demandes lors de la première des réunions bimensuelles engagées par le Premier ministre qui se tiendra le mardi 25 janvier au ministère.
Pour rappel, ces réunions bimensuelles, au-delà des points sanitaires réguliers avec le cabinet du ministre, ont pour objectif d’organiser une concertation des acteurs concernés par la gestion de crise à l’école, : le ministère de l’Éducation nationale, le ministère de la Santé et une autorité de santé.
Le SE-Unsa a obtenu une déclinaison de ces concertations au niveau des territoires car certaines solutions ne trouveront leurs réponses qu’en proximité.
 
Le SE-Unsa y portera bien sûr l’ensemble de ses autres demandes pour les personnels (suppression de la consigne de cumuler enseignement en présentiel et en distanciel, équipement en matériel de protection, recrutements, suspension de tout ce qui n’est pas prioritaire, report des épreuves de spécialités, annulation des évaluations de mi-CP…).
 
 
Chaque journée de gestion de crise à l’école est toujours aussi lourde et difficile, il ne faut pas l’oublier !
Alors le SE-Unsa continue de maintenir la pression sur le gouvernement en invitant chaque collègue à écrire au Premier ministre par simple envoi d’un courriel automatique et lui faire ainsi connaître ses demandes tout autant légitimes qu’urgentes.
 
Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92