Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 8 octobre : CTSD. Bilan de la ressource enseignante 1er degré à la rentrée 2020

 

 

 

 

1 février 2019 5 01 /02 /février /2019 11:48

CAPA du 28/01/19

 

Le 28 janvier, suite aux élections professionnelles de décembre 2018, s’est tenue l’installation de la CAPA à laquelle ont participé les élues que vous avez désignées pour représenter le corps des PsyEN.

Lors de cette CAPA :

Le règlement concernant le fonctionnement de cette instance n’a pas été voté comme cela était prévu initialement. Il le sera lors d’une prochaine instance. Des procès-verbaux des prochaines CAPA seront dorénavant rédigés.

La commission de réforme a été constituée. Cette commission étudie les litiges dans les dossiers médicaux, les accidents du travail, les mi-temps thérapeutiques...

Nous avons inauguré le mandat que vous nous avez confié en mettant l’accent sur la dégradation de nos conditions de travail et sur les menaces qui pèsent sur notre profession.

Nous avons réaffirmé la nécessité de création de postes et la mise en place de moyens de remplacement pour les congés longs et les compléments des temps partiels.

Le rectorat a reconnu avoir eu besoin d’un temps d’adaptation pour mettre en place les procédures. Ses services vont s’attacher en priorité au remplacement des postes vacants et des congés longs par des contractuels. Qu’en sera-t-il des temps partiels ?

Nous avons, à nouveau, souligné les problèmes de fonctionnement (financement du matériel, locaux...).

Nous avons dénoncé les importantes disparités qui subsistent entre les EDA et les EDO : obligations de service, régime indemnitaire, évolution de carrière.

Concernant les rendez-vous de carrière de 2017/18 pour les boosts éventuels (6,8,9) :

Il ya en a eu 28 pour les Psy EN EDO

Aucun pour les Psy EN EDA (Problème de coordination rectorat/DSDEN) alors que 21 collègues auraient pu en bénéficier ! Un rattrapage est prévu mais les modalités restent floues.

Concernant la question des primes d’éducation prioritaire (REP/REP+), elle est en cours d’examen au ministère.

Partager cet article

Repost0

commentaires