Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

92@se-unsa.org

Instances

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 7 septembre 2023 : CSA SD. Mesures d'ajustement de carte scolaire

Jeudi 9 novembre 2023 : CSA SD. Bilan des ressources 1er degré et AESH

Vendredi 26 janvier 2024 : CSA SD. Mesures de carte scolaire rentrée 2024

Réunions d'information syndicale

Mercredi 27 septembre : Nanterre à 9h30 (école élémentaire Jacques Decour B)

Mercredi 4 octobre : Le Plessis-Robinson à 9h30 (école maternelle Louis Hachette)

Mercredi 11 octobre : Visioconférence à 9h30

Mercredi 15 novembre : Mouvement inter. Visioconférence à 9h30

3 avril 2019 3 03 /04 /avril /2019 13:46

Le ministre s'adresse aux directeurs

 

Le ministre s’est adressé aux directeurs d’école le mardi 2 avril. Par courriel aux écoles, il vient expliciter l’article de la loi pour une « École de la confiance » concernant la création des Établissements publics locaux d’enseignement des savoirs fondamentaux.
 
Le discours se veut rassurant sur 2 points :
  • Les modalités du processus de décision. Pour le ministre, « l’accord de la municipalité et du conseil d’école sera une condition nécessaire à la réalisation du projet » ;
  • Le maintien de la fonction de directeur d’école. Pour le ministre, « Il n’est pas envisageable qu’une école n’ait pas un responsable local, interlocuteur naturel des parents et de la commune. »
Reçu au ministère fin mars, le SE-Unsa avait notamment insisté sur ces 2 dispositions (lire ici).
 
Après des semaines d’interventions et de mobilisation, le SE-Unsa prend acte de l’évolution des discours ministériels et parlementaires. Pour le SE-Unsa, il faut désormais passer à la traduction écrite des évolutions du projet de loi qui seront proposées au Sénat à partir du 30 avril.
 
Il faut également que le texte revienne sur la disposition qui prévoit « un chef d’établissement adjoint issu du premier degré » pour piloter l’ensemble des classes du premier degré.
 
Le SE-Unsa poursuit donc son travail auprès du ministère, des parlementaires, des représentants nationaux des collectivités et des parents d’élèves.  Avec d’autres organisations, il propose aux équipes et aux parents d’élèves de continuer à interpeller les élus (lire ici).
 
Dans le cadre de l’agenda social, une réunion est prévue le 9 mai sur les directeurs d’école. Le SE-Unsa y portera ses propositions pour l’école et son fonctionnement : lire ici
Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92