Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 8 octobre : CTSD. Bilan de la ressource enseignante 1er degré à la rentrée 2020

 

 

 

 

7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 19:07
Des ajustements très à la marge

Lors de la réunion plénière au Ministère le 20 octobre et par courrier au Ministère, le SE-UNSA avait dénoncé des mesures qu’il jugeait pénalisantes pour les collègues concernés par un changement de département (permuts) ou par un changement de poste au sein de leur département (mouvement départemental) :

-         duperie sur le suivi personnalisé mis en place par le Ministère (via notamment une plate-forme téléphonique privée)

-         anticipation sur la réforme de la formation des enseignants programmée en 2010 et non encore aboutie réglementairement

-         banalisation de la suppression des 3000 postes de RASED pour prévoir la réaffectation de ces collègues en classe ordinaire

-         développement des postes à profil, hors barème et par « cooptation »

-         contournement systématique des CAP et donc des élus du personnel

La note de service définitive vient de nous parvenir. Force est de constater que les quelques bougés du texte ne modifient pas la portée des mesures décidées :

- Rôle des élus du personnel : réinjection de la notion d'instances paritaires de ci de là mais maintien de l'incertitude sur la composition (CAP ou CTP) et maintien de la notion de "groupes de travail" dont on ne sait rien ... Le SE-UNSA s’oppose à ces modalités de pseudo dialogue social et exige le respect des CAP et par là-même des prérogatives des élus du personnel.

- Réécriture des passages sur les néo-titulaires : suppression du "hors-barème" et minoration du lien avec la réforme du recrutement programmée pour la rentrée 2010 mais maintien du rôle des directeurs dans le compagnonnage et de l'affectation de ces néo-titulaires, sur postes protégés à titre définitif. Le SE-UNSA continue à porter ses demandes d’une véritable professionnalisation de la formation et refuse les modalités d’accompagnement telles que le Ministère les envisage.

Au-delà des combats que le SE-UNSA continuera à mener au plan national, il revient maintenant à l’échelon local de s’emparer de ces questions: préparation de la carte scolaire pour l’implantation des postes au mouvement (CTPD) et définition des critères et du barème pour l’affectation des personnels sur les postes (CAPD).

Le SE-UNSA saisit donc les inspecteurs d’académie via les sections locales et les représentants départementaux du syndicat pour contrer, au maximum, ces effets négatifs pour les enseignants du premier degré.

Il appelle les personnels à soutenir la place et le rôle des élus du personnel dans la défense de vos intérêts et du suivi de votre carrière en votant massivement pour les listes SE-UNSA aux élections professionnelles du 2 décembre mais aussi à participer à la grève du 20 novembre pour faire entendre leur désaccord sur ce nouveau coup porté aux enseignants du premier degré.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Catherine Iches 26/08/2009 15:25

Bonjour,C'est bien de commenter une note de service mais encore faudrait-il en avoir connaissance ! Dommage qu'elle ne soit pas en ligne ici. je cherche partout la note de service de l'IA n°2008-150 du 29 oct 2008 pour voir les modalités de calcul du barème et ce qu'il faut faire quand on demande sa mutation alors qu'on est en détachement (c'est mon cas). Cette note si importante n'est ni dans iProf, ni sur le site de l'IA 92, ni sur le site de l'UNSA. Donc impossible pour moi de vérifier si j'interprète bien le BO spécial sur les mutations 1er degré du 6 nov 2008. Comme d'habitude, les libellés sont flous et lorsqu'on est détaché on ne rentre dans aucune catégorie ! A ce jour, je ne peux estimer mes chances de muter enfin hors des Hauts-de-Seine (où je ne travaille plus depuis 2000).