Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 8 octobre : CTSD. Bilan de la ressource enseignante 1er degré à la rentrée 2020

 

 

 

 

15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 14:17

EVS

L'aide administrative, ça ne se discute plus !

 

En cette rentrée 2010, l’aide administrative à la direction d’école est en partie suspendue dans nombre de départements. La mesure menace d’être étendue d’ici le mois de janvier 2011. Le SE-Unsa s’y oppose fermement et a solennellement écrit à Luc Châtel pour lui demander le respect de la parole ministérielle engagée par le protocole d’accord sur la direction d’école signé en 2006.

Déjà lancés dans la rigueur du budget 2011, des Recteurs, des Inspecteurs d’Académie ont gelé les recrutements afin de passer sous la toise de la diminution par deux des emplois aidés. Cette décision prise dans plusieurs départements aurait donc vocation à être généralisée d’ici quelques mois. Pour le SE-Unsa, c’est inacceptable pour les EVS comme pour les directeurs d’école.

Les perspectives économiques ne permettent pas de renoncer à une politique d’emplois aidés en abandonnant ainsi, sans ménagement, des dizaines de milliers de chercheurs d’emploi alors que les besoins resteraient sans réponse.

La nécessité de l’aide administrative enfin reconnue en 2006 par le ministère ne peut plus faire débat. Les tâches administratives et les demandes de l’institution se sont encore surmultipliées depuis, accroissant la charge et les responsabilités directeurs d’école jusqu’à l’épuisement.

Alors que l’aide administrative a besoin d’être stabilisée et professionnalisée, sa disparition conduirait au conflit. Le Ministre est désormais prévenu.

 

Christian Chevalier, Secrétaire Général du SE-UNSA

 

Dans notre département, ce sont 498 emplois sur les 1423 existants qui doivent être supprimés avant le 31 décembre 2010 ! L'IA a annoncé que la priorité irait à l'ASH, ce qui implique que de très nombreux directeurs vont perdre leur aide administrative. C'est inacceptable, à la fois pour tous les personnels dont les contrats ne vont pas être renouvelés, et pour les directeurs qui vont être privés d'une aide précieuse dans leurs tâches administratives. Remarquons que, si le SE-UNSA a signé seul le protocole sur la direction d'école, tout le monde syndical est aujourd'hui réuni pour défendre l'avenir des EVS. 

 

David Planche, Secrétaire Départemental du SE-UNSA 92

Partager cet article

Repost0

commentaires