Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

92@se-unsa.org

Instances

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 7 septembre 2023 : CSA SD. Mesures d'ajustement de carte scolaire

Jeudi 9 novembre 2023 : CSA SD. Bilan des ressources 1er degré et AESH

Vendredi 26 janvier 2024 : CSA SD. Mesures de carte scolaire rentrée 2024

Mardi 18 juin 2024 : GT. Mesures d'ajustement de carte scolaire rentrée 2024

Réunions d'information syndicale

Mercredi 27 septembre 2023 : Nanterre à 9h30 (école élémentaire Jacques Decour B)

Mercredi 4 octobre 2023 : Le Plessis-Robinson à 9h30 (école maternelle Louis Hachette)

Mercredi 11 octobre 2023 : Visioconférence à 9h30

Mercredi 15 novembre 2023 : Mouvement inter. Visioconférence à 9h30

Mercredi 20 mars 2024 : Mouvement intra. Visioconférence à 10h

10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 11:50

Les RASED sont une cible de la "chasse budgétaire" que le SE-UNSA dénonce !

 

Le SE-UNSA condamne la « chasse budgétaire » lancée par le ministre, qui remet à nouveau en cause la pérennité de la mission des personnels spécialisés des RASED, rééducateurs et psychologues scolaires.

Que restera–t-il de ces postes une fois le schéma d’emplois 2011-2013 arrêté ?

Lors de la CAPN du 8 juin, le SE-UNSA a demandé de transmettre au ministre sa profonde indignation par rapport aux perspectives ouvertes par ces recherches systématiques d’économie.

Il n’est pas question pour le SE-UNSA de laisser anéantir les compétences spécialisées nécessaires à l’aide spécifique qu’apportent ces collègues formés, aux enseignants des classes ordinaires. Cette aide leur est indispensable pour répondre aux besoins tout autant spécifiques de la scolarisation des enfants à besoins particuliers.

Le SE-UNSA demande au ministre de renoncer à préconiser la disparition des psychologues scolaires et des maîtres spécialisés dans l’aide pédagogique.

C’est en ce sens que le SE-UNSA est partie prenante de la lettre qui vient d’être adressée au ministre par 5 syndicats du 1er degré (SE-UNSA, CGT, Sgen-CFDT, Snuipp, Sud), six associations professionnelles (AFPEN, FNAME, FNAREN, ANCP), et la FCPE

 

Partager cet article
Repost0

commentaires