Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

92@se-unsa.org

Instances

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 7 septembre 2023 : CSA SD. Mesures d'ajustement de carte scolaire

Jeudi 9 novembre 2023 : CSA SD. Bilan des ressources 1er degré et AESH

Vendredi 26 janvier 2024 : CSA SD. Mesures de carte scolaire rentrée 2024

Mardi 18 juin 2024 : GT. Mesures d'ajustement de carte scolaire rentrée 2024

Réunions d'information syndicale

Mercredi 27 septembre 2023 : Nanterre à 9h30 (école élémentaire Jacques Decour B)

Mercredi 4 octobre 2023 : Le Plessis-Robinson à 9h30 (école maternelle Louis Hachette)

Mercredi 11 octobre 2023 : Visioconférence à 9h30

Mercredi 15 novembre 2023 : Mouvement inter. Visioconférence à 9h30

Mercredi 20 mars 2024 : Mouvement intra. Visioconférence à 10h

31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 15:07

Le SE-Unsa lance un Appel national

 

L’École maternelle constitue un élément essentiel et original du système éducatif français. Ses effets déterminants sur le développement des enfants, sur les premiers apprentissages et sur la réussite scolaire ultérieure sont établis.
Alors que 99% des enfants la fréquentent, l’école maternelle doit être reconnue comme la première étape incontournable du socle commun. La rendre obligatoire dès 3 ans acterait une situation de fait et l’instituerait définitivement comme « vraie école » aux yeux de tous : familles, élus locaux et pouvoirs politiques :
- les familles, pour qu’elles investissent pleinement cette première scolarité,
- les élus locaux, pour qu’ils reconnaissent ses besoins de fonctionnement,
- et les pouvoirs publics, pour qu’ils cessent de la dépouiller.
Le SE-Unsa revendique depuis plusieurs années déjà que la scolarité obligatoire débute dès trois ans.
Dans un contexte idéologique et budgétaire de tension, il choisit de saisir l’opinion publique en lançant un appel à diffusion très large. La maternelle, c’est essentiel ! Affirmons-le haut et fort, avant qu’elle ne devienne définitivement un « gisement d’emplois » et qu’on ne lui substitue des jardins d’éveil. 

Partager cet article
Repost0

commentaires