Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 8 octobre : CTSD. Bilan de la ressource enseignante 1er degré à la rentrée 2020

 

 

 

 

27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 22:03

Affectations provisoires, révisions d'affectation

 

Affectations provisoires

A ce jour 254 collègues sont toujours sans affectation pour la rentrée. Il s'agit essentiellement de T2.

Une grosse moitié (dont nous ne connaissons pas l'identité) devrait obtenir une affectation d'ici la rentrée scolaire.

L'autre moitié devrait être rattachée à une circonscription (proche du domicile) en attente d'affectation. Attention : l'affectation pourra se situer n'importe où dans le département !

Dans les 2 cas les collègues vont recevoir dans les prochains jours un courrier explicatif de la DSDEN. Le SE-Unsa 92 conseille aux collègues en attente de regarder quotidiennement i-prof (rubrique affectation) afin de vérifier si leur situation a évolué. 

 

Révisions d'affectations

27 demandes sont parvenues à la DSDEN. 15 ont essuyé un refus du DASEN, 12 sont en attente d'un complément d'information (avis du médecin ou des assistantes sociales dans la plupart des cas). Les collègues concernés sont invités à rejoindre leur affectation d'origine à la rentrée en attendant la décision du DASEN. 

David PLANCHE

Elu SE-Unsa 92 à la CAPD

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Claire 01/09/2014 10:17

Moi je laisse volontiers ma place! En effet j'ai un poste fixe à Meudon, très bien, mais j'ai suivi mon conjoint à Nantes et j'ai un bébé d'1 mois! On m'a refusé mon exeat car il craignait de manquer de personnel!! Bilan je prends un congé parental jusqu'en avril et après je reprendrai à mi-temps:-( Bravo l'éducation nationale!!

Lili 04/09/2014 17:42

Claire je prendrai volontiers ton poste, je n'habite pas loin !

Lili 01/09/2014 06:26

Hum "proche du domicile"... Ce matin j'en ai quand même pour une bonne heure de transport. C'est sur que c'est mieux que mes 1h30 des deux dernières années mais quand même !

Elo 31/08/2014 19:55

Après réception de ce dit courrier et échange avec les collègues, nous sommes, pour la très grande majorité, rattachés à des circonscriptions TRÈS ÉLOIGNÉES du domicile.

Ras le bol #bis et j'applaudis le commentaire précédent !

Nanou 30/08/2014 11:08

Ras le bol.
Comment l'Éducation Nationale peut-elle mépriser à ce point ses salariés?
Tous les ans des centaines d'enseignants subissent les dysfonctionnements du système. Tous les ans ces dysfonctionnements sont les mêmes et la réponse qui est faite à ces enseignants est : "Nous sommes tous passés par là en début de carrière";"C'est la galère des premières années." Etc.
Avoir à charge une classe pendant une année scolaire ne s'improvise pas, cela demande de la préparation, de l'anticipation. Comment un enseignant peut-il faire son travail correctement lorsque la veille de la rentrée il ne sait pas où il va être envoyé?
Les services de l'inspection si insistants pour que nous rendions des papiers administratifs, pour que nous ne dépassions pas certains délais ne daignent même pas nous répondre au téléphone aujourd'hui. Mépris total de notre administration qui pour écouler "le surnombre" va nous envoyer au dernier moment dans des lieux sans tenir compte de nos vœux et de nos différentes démarches.
"Surnombre", comment explique t-on cela ? Trop d'enseignants, pas assez de classes, pas assez d'élèves ? Trop de recrutement ? N'est-il pas aberrant que sur un seul département plus de 150 personnes n'aient pas d'affectation? Que se passe t-il dans le service des affectations depuis que nous avons fait des vœux, que les résultats des concours sont passés, que les départs en retraite sont connus ...?
Nous n'aurons pas d'explications ni d'excuses puisque dans l'Éducation Nationale il faut subir et apprendre à de dire "c'est comme ça".
Un seul mot : SCANDALEUX.