Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Mardi 29 août : CAPD. Révisions d'affectation

 

 

14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 11:03

Une répartition à caractère social

 

Le ministère de l’Éducation nationale vient de publier la répartition des moyens pour la rentrée 2016. Le SE-Unsa acte la création de 6639 postes qui confirment les engagements présidentiels de 54000 sur le quinquennat.

Les nouveaux indicateurs de répartition confortent les orientations sociales de la politique d’affectation des moyens.  Avec 1643 postes fléchés, on attribue plus à ceux qui ont moins. L’académie de Créteil, par exemple, voit sa dotation franchir le seuil symbolique des 1000 postes. Pour le SE-Unsa, on se donne enfin les moyens des traiter l’accumulation des difficultés.

La priorité au primaire est également confirmée avec près de 58% des moyens attribués. Pour le SE-Unsa, elle doit permettre de rattraper le retard pris dans  l’accueil des tout petits et « le plus de maîtres que de classes ».  Elle doit aussi contribuer à l’application intégrale du nouveau régime de décharges des directeurs d’école, encore balbutiant dans trop de départements.

Le SE-Unsa s‘interroge sur les retraits de moyens qui affectent les académies de Caen, de la Martinique et de la Guadeloupe qui, au-delà des pertes d’élèves, rencontrent de réelles difficultés sociales.

Dans le second degré, où les dotations sont positives dans la quasi-totalité des académies, c’est la question de la poussée démographique en lycée et de la réforme du collège qui concentrera l’attention du SE-Unsa. La nouvelle ambition pédagogique en collège doit s’appuyer sans ambiguïté sur des dotations clairement identifiées.

C’est maintenant dans les rectorats que va se traiter la répartition de ces moyens. Pour le SE-Unsa, ce sont les mêmes critères sociaux et territoriaux qui doivent prévaloir au plan local dans la plus totale transparence.

Pour notre académie de Versailles ce sont 870 postes qui seront crées, dont 500 pour le 1er degré. La répartition par département n'est pas encore connue à ce jour.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans Carte scolaire