Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 8 octobre : CTSD. Bilan de la ressource enseignante 1er degré à la rentrée 2020

 

 

 

 

15 mars 2020 7 15 /03 /mars /2020 13:07

Enfin une clarification des priorités pour les personnels

 

Depuis jeudi soir, la situation évolue d’heure en heure. Pour l’Éducation nationale, les consignes se sont suivies et se sont bousculées. Après l’intervention de Jean-Michel Blanquer sur FranceInfo ce dimanche matin et un échange avec son cabinet, le SE-Unsa retient qu’on en arrive enfin à prioriser les consignes aux personnels pour faire coexister en première urgence les objectifs sanitaires valables pour tous, la protection des personnels et l’accueil des enfants de soignants.

Le ministre a dit que tout ne serait pas parfait, que personne ne devait se sentir contraint. Il a parlé de dispositifs regroupant un minimum de personnes et a dit que tout ne serait pas parfait. Ainsi le SE-Unsa en déduit qu’il arrivera que le « service d’accueil minimum » ne puisse pas se mettre en place, dans les plus petites écoles notamment. Le SE-Unsa en conclut également que toutes les réunions d’équipes en présentiel qui avaient été prévues n’ont plus lieu d’être.

S’agissant de l’accueil des enfants de soignants, le ministre a rappelé qu’il concerne les situations où les parents n’ont pas d’autres alternatives. Ce nombre devrait être réduit du fait des nouvelles consignes du premier ministre enjoignant au maximum de personnes de rester chez elles. Ainsi, pour beaucoup de soignants, les solutions de garde pourront se trouver dans leur sphère personnelle.

Enfin, nombre de propos du ministre indiquent que les logiques administratives habituelles de notre système sont dépassées dans cette situation. Ainsi à des inquiétudes sur d’éventuelles retenues sur salaire, le ministre répond qu’il n’y aura aucune procédure de sanction ou de brimade. Le SE-Unsa y veillera.

Jeudi à 20h, sans y être préparés, l’Éducation nationale et tous ses personnels ont plongé dans une situation jamais connue auparavant pour faire face à une grave crise sanitaire. La situation évolue continuellement. Le SE-Unsa agit au ministère et dans les académies afin qu’il n’y ait aucune tension supplémentaire pour les personnels. Pour affronter la crise, l’Éducation nationale comme le pays a besoin que l’on préserve sa cohésion.

Partager cet article

Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92