Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

92@se-unsa.org

Instances

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 8 septembre 2022 : CTSD. Mesures d'ajustement de carte scolaire

Vendredi 18 novembre 2022 : CTSD. Bilan des ressources enseignante 1er degré et AESH - Rentrée 2022

Réunions d'information syndicale

Mercredi 9 novembre 2022 : Plessis-Robinson en présentiel

Mercredi 16 novembre 2022 : Visioconférence sur le mouvement interdépartemental

Mercredi 23 novembre 2022 : Boulogne-Billancourt en présentiel

Mercredi 30 novembre 2022 : Visioconférence sur l'entretien de direction

16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 14:34

Le SE-Unsa demande une nouvelle étude au ministre

 

Un article de presse a alerté sur des risques potentiels de toxicité des masques fournis par l’Éducation nationale à ses personnels. Avec sa fédération, l’Unsa Éducation, le SE-Unsa demande au ministre de commander une nouvelle étude sur ces équipements dans les plus brefs délais.
 
Après des questionnements importants il y a quelques semaines sur le niveau de protection des masques fournis aux personnels de notre ministère, c’est aujourd’hui une grande inquiétude sur leur éventuelle toxicité qui s’y ajoute. En effet, un article de L’Obs paru le 13 octobre exprime que le risque n’est pas inexistant compte-tenu du haut niveau d’exposition avec une durée de contact et d’inhalation longue (8 heures par jour) et chronique (quasiment tous les jours). Dès la publication de cette information, les représentants du personnel Unsa Éducation au Comité ministériel d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ont immédiatement interpelé l’employeur en exigeant une clarification urgente. Ce dernier a répondu avoir saisi les autorités de santé compétentes ainsi que les services de l’état concernés pour obtenir confirmation de l’innocuité de ces masques de la marque DIM.
 
Après cette réponse insuffisante, l’Unsa Éducation a écrit officiellement au ministre pour lui demander de commander dans les plus brefs délais une nouvelle étude sur ces masques, notamment au regard des conditions réelles d’utilisation, du nombre de masques fournis par agent, de la fréquence et de l’intensité de leur utilisation.
 
Pour le SE-Unsa, la profession doit pouvoir être rassurée et correctement protégée. Si les garanties ne sont pas là alors il faut suspendre l’utilisation de ces masques et proposer d’autres types de masques dans les plus brefs délais.
Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92