Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

92@se-unsa.org

Instances

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 7 septembre 2023 : CSA SD. Mesures d'ajustement de carte scolaire

Jeudi 9 novembre 2023 : CSA SD. Bilan des ressources 1er degré et AESH

Vendredi 26 janvier 2024 : CSA SD. Mesures de carte scolaire rentrée 2024

Réunions d'information syndicale

Mercredi 27 septembre : Nanterre à 9h30 (école élémentaire Jacques Decour B)

Mercredi 4 octobre : Le Plessis-Robinson à 9h30 (école maternelle Louis Hachette)

Mercredi 11 octobre : Visioconférence à 9h30

Mercredi 15 novembre : Mouvement inter. Visioconférence à 9h30

5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 10:52

Pipeau.com !

 

Surfant sur l’angoisse bien réelle des élèves et peut-être surtout de leurs parents, deux jeunes loups fraîchement diplômés déclenchent une tempête dans le landerneau éducatif. Leur site, Faismesdevoirs.com, entend vendre des devoirs clés en main. Bien sûr, l’émoi du monde éducatif est à la mesure d’une provocation qui fait resurgir le spectre de la marchandisation de l’école et des savoirs.

Si le procédé est - volontairement- choquant, le SE-UNSA fait toute confiance aux enseignants pour ne pas être les dupes de ce « nouveau marché ». Il y a en effet belle lurette qu’ils sont confrontés aux « copier-coller » plus ou moins inspirés de leurs élèves…

Aux antipodes d’une démarche éducative, ce site exploite la propension de notre système scolaire à valoriser la note aux dépens de la maîtrise des compétences.

Le SE-UNSA appelle les enseignants à dénoncer auprès de leurs élèves et de leurs familles la véritable escroquerie d’un site qui ne fera jamais réussir aucun élève, mais vise d’abord à enrichir ses promoteurs ! Pour sa part, il continuera à promouvoir une école publique gratuite qui se fixe pour mission d’accompagner tous les élèves vers l’autonomie et l’épanouissement intellectuels. 

 

Paris, le 4 mars 2009

Luc Bérille, Secrétaire Général

Partager cet article
Repost0

commentaires