Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 8 octobre : CTSD. Bilan de la ressource enseignante 1er degré à la rentrée 2020

 

 

 

 

22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 13:52

Le grand flou

 

Une délégation du SE-Unsa 92 a été reçue le mardi 8 janvier par le DASEN et la Secrétaire Générale de la DSDEN sur l’unique sujet de l’aide administrative. Cette rencontre rentrait dans le cadre du suivi du protocole d’accord sur la direction d’école, signé en 2006 par le seul SE-Unsa.

Le Directeur Académique, M. Rosselet, ne nie pas que les moyens n’ont cessé de baisser de 2007 à 2012. Mais, dans la mesure du possible, l’aide administrative a été maintenue.

Le SE-Unsa note que les missions des personnels ont évolué, la majorité des CUI recrutés étant désormais affectée à l’accompagnement des élèves en situation de handicap. Si l’intention n’est pas discutable, concrètement c’est l’aide administrative qui en fait les frais puisque, actuellement, seuls 180 directeurs (sur 600) bénéficient d’une aide administrative alors que le département dispose de 695 contrats (dont une cinquantaine qui reste à pourvoir, alors que dans le même temps 80 élèves en situation de handicap attendent un accompagnement par un CUI).

Le SE-Unsa se fait également le porte-parole du mécontentement de certains directeurs devant l’opacité de l’attribution de cette aide administrative. En effet, les nominations de CUI dans certaines circonscriptions du département ne sont pas toujours comprises par les collègues. Mme Beulze, Secrétaire Générale, confirme qu’il n’y a pas de critères précis définis pour l’attribution des CUI, celle-ci étant effectuée par les IEN qui sont au plus proche du terrain. Certaines priorités sont quand même énoncées par l’administration (écoles à la limite d’une décharge totale, éducation prioritaire, situations particulières, …) mais la priorité absolue reste l’accompagnement des élèves en situation de handicap.

Le SE-Unsa 92 demande qu’un point soit fait par les IEN sur l’aide administrative lors des réunions de directeurs.

En définitive, entre la volatilité des personnes nommées, la faiblesse du vivier pour recruter, des contrats qui commencent (et donc qui terminent) n’importe quand dans l’année et l’absence de réel pilotage départemental, la situation de l’aide administrative reste très floue aux yeux de tous.

Le SE-Unsa continue de revendiquer une aide administrative pour tous les directeurs qui le souhaitent, comme le prévoit le protocole d’accord. La Refondation de l’Ecole peut être l’occasion de donner satisfaction à cette attente.

Infos diverses :

- Un recrutement de contractuels est en cours, pour renforcer le remplacement dans le département.

- Concernant la réforme des rythmes scolaires, le DASEN nous informe que, selon ses informations, aucune commune du département ne devrait la mettre en place à la rentrée 2013.

Charles BARDOU, David PLANCHE

 

Partager cet article

Repost0

commentaires