Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 8 octobre : CTSD. Bilan de la ressource enseignante 1er degré à la rentrée 2020

 

 

 

 

29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 14:45

resserage politique fort sur la "grh"

La principale nouveauté consiste pour le ministère à afficher qu’il s’engage à un suivi personnalisé pour chaque candidat aux mutations, depuis le dépôt de la demande jusqu’à l’annonce des résultats. Si le SE-UNSA se réjouit de voir que le ministère employeur se décide à être attentif à ses salariés, il est de sa responsabilité d’avertir les collègues que cet affichage cache une imposture.

 

Un numéro vert « national » va être mis à votre disposition et des cellules de suivi personnalisée seront mises en place dans chaque IA. Il vous suffirait de donner votre numéro de téléphone à l’administration et elle s’occuperait de tout….à la place des élus du personnel dont vous n’auriez évidemment plus besoin.

 

Qui peut croire pareilles fadaises ? Les services administratifs, à tous les niveaux, connaissent des suppressions d’emplois massives et sont déjà submergés. Comment pourraient-ils assurer cette nouvelle charge quand on sait que plus de 16 000 collègues du 1er degré (en plus des 32 000 du 2nd degré) participent aux mutations nationales chaque année, sans compter les mouvements à l’intérieur des départements.

Sachez par ailleurs que le numéro vert sera une plate forme d’appel privée qui gèrera ces appels, plate forme basée on ne sait où…avec des opérateurs qui ne maîtriseront pas le sujet.

 

Le projet de note de service permutations 2009 illustre bien la méthode gouvernementale. A la volonté de réduire inexorablement la place de la fonction publique d’Etat, s’ajoute la volonté de choisir ses partenaires sociaux, de discréditer le rôle des organisations syndicales auprès des personnels.

Le ministère pense vous duper en présumant que vous ne serez sensible qu’à la seule communication du résultat des mutations? Il se trompe !

 

Continuez à vous appuyer sur les représentants du personnel que vous avez élus. Ils sont garants de la connaissance des arcanes de ce dispositif complexe et du respect de vos droits.

Au SE-UNSA nous avons un engagement vis-à-vis de vous. Nos élus prennent le temps de vous écouter pour comprendre votre projet de mutation. Ils ont la connaissance du dispositif, l’expérience du suivi de dossier et donc la  compétence  pour vous aider à formuler vos vœux. Ils sont disponibles pour vous apporter aide et conseil. Avant et pendant la CAP, ils suivent l’évolution de votre dossier. Faites confiance aux élus du SE-UNSA, confiez-leur votre dossier et renforcez leur action en votant massivement le 2 décembre.

 

 

Calendrier prévisionnel permutations 2009

 

Jeudi 20 novembre 2008 : Ouverture du serveur SIAM pour la saisie des vœux

Lundi 8 décembre 2008 : Fermeture du serveur SIAM

Du 9 au 11 décembre 2008 : Envoi des confirmations de demande de changement de département dans la boîte électronique I-Prof du candidat.

A partir du 19 décembre 2008 : Retour des confirmations de demande de changement de département et des pièces justificatives dans les IA

Janvier 2009 : Vérification des vœux et barème et Examen des demandes de 500 points

20 février 2009 : Date limite d’enregistrement des demandes tardives pour rapprochement de conjoints et des demandes d’annulation ou de modification de candidature

Mars 2009 : Communication aux IA  des résultats

               : Diffusion individuelle des résultats aux candidats

 

Pour en savoir plus …

 

Le SE-UNSA a été destinataire du projet de note de service. Une réunion plénière a eu lieu mercredi 22 octobre au Ministère pour en débattre.

 

Le Directeur Général des Ressources Humaines a été clair : les marges de manœuvre d’évolution du texte sont limitées car l’arbitrage du Ministre a déjà été rendu. Le SE-UNSA a dénoncé ce calendrier resserré qui empêche tout dialogue social constructif. Pour autant nous avons fait valoir nos arguments et nos demandes de modification.

 

Il y a en effet peu de changements techniques (mêmes critères, mêmes éléments de barème, même procédure que l’an dernier …) mais plusieurs nouveautés politiques de fond qui auraient dû être discutées bien en amont et pas au détour d’une circulaire sur les permuts, rebaptisée d’ailleurs « Mobilité » car comprenant désormais des préconisations fortes aux IA sur le mouvement départemental.

 

Les points d’achoppement pour le SE-UNSA

 

- Volonté de « secondarisation » du mouvement à tout prix sans s’être posé la question de savoir si cela a un sens et une application concrète possible dans le 1er degré.

 

- Duperie des candidats par rapport à la mise en place d’un « traitement individualisé » de chaque candidature : numéro vert au Ministère et cellules-mouvement dans les IA. Quels moyens humains réels au service de ce suivi ? Quelle qualification des personnels ? Quelle disponibilité réelle ? Au niveau national, cela irait jusqu’à la mise en place d’une plate-forme téléphonique privée, sous-traitée par le Ministère.

- Volonté d’écarter au maximum les élus du personnel en CAP dans les différentes phases du mouvement : qui défendra les collègues ? qui veillera à l’équité et à la transparence des opérations ?

- Au niveau du mouvement départemental :

> Rappel aux IA de la grande latitude pour faire du hors barème 

> Insistance sur les possibilités de postes à profil, avec des collègues choisis selon des modalités qui appartiennent complètement à l’IA et hors barème, voire hors certifications et diplômes.

> Les néo-titulaires recevront, de préférence, une affectation protégée qui sera traitée, si besoin, hors barème.  Par ailleurs, cette première affectation sera, dans toute la mesure du possible, une affectation à titre définitif et non plus à titre provisoire.

> Les néo-titulaires devront bénéficier d’un accompagnement, de formations adaptés, d’enseignants référents (dont le directeur d’école, ce que nous avons vivement réfuté). Le Ministère anticipe largement sur la réforme de la formation des maîtres, seulement discutée pour le moment …

> Une attention particulière doit être portée aux maîtres spécialisés qui devront recevoir, pour la rentrée scolaire 2009, une affectation en poste fixe en adéquation avec leurs compétences acquises dans le suivi des élèves rencontrant des difficultés scolaires. Là encore, alors que le budget 2009 n’est pas voté, on demande aux IA d’anticiper l’annonce de la « sédentarisation » de 3000 postes de RASED.

 

Le SE-UNSA demande solennellement au Ministre de revenir sur ces dispositions pénalisantes pour les collègues, porteuses d’injustice et recul du paritarisme.

 

Pour suivre l’évolution du dossier, pensez à vous inscrire à la liste de diffusion « permuts 2009 » auprès de votre section départementale

Partager cet article

Repost0

commentaires