Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 8 octobre : CTSD. Bilan de la ressource enseignante 1er degré à la rentrée 2020

 

 

 

 

18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 10:49

Avec vous !

 

Le changement politique est en marche. Si le SE-Unsa y est prêt, il n’en est pas moins exigeant. C’est en substance le message que nous avons adressé au nouveau Ministre lors de notre audience de juin.
Au-delà des mesures d’urgence indispensables, il faut s’attaquer, et sans tarder, à de nombreux dossiers. Dans la suite des 12 leviers du changement que nous avons proposé d’actionner au moment des échéances politiques de 2012, nous vous invitons maintenant à élaborer, avec nous, les revendications prioritaires à faire valoir.

Elles tournent, pour le SE-Unsa autour de trois axes forts :

  • Pour la réussite des élèves

Inflation des injonctions paradoxales, incohérence des politiques successives, négation de la professionnalité des enseignants, réduction des moyens humains et matériels, tout a concouru, depuis 5 ans, à la dégradation du Service public d’éducation. L’Éducation nationale n’est plus organisée pour assurer la réussite du plus grand nombre d’élèves mais pour sélectionner les meilleurs et renforcer leur excellence. Faut qu’ça change !

  • Pour le respect et la reconnaissance des personnels

Depuis 5 ans, pointés du doigt, ballotés de réforme en réforme, noyés sous la paperasse, les enseignants et personnels d’éducation subissent une pression de plus en plus forte. L’ordre a remplacé l’explication, les tutoriels vidéo la formation et la contrainte, l’adhésion. Parallèlement, leurs salaires se sont éloignés progressivement de ceux des professions comparables, tant dans le public que dans le privé. Faut qu’ça change !

  • Pour un service public de qualité

Soumis aux tourbillons des suppressions de postes, à la volonté de mise en concurrence des établissements et à l’encouragement au consumérisme scolaire, le Service public et laïque d’éducation a été entraîné dans le maelström de la dérégulation. Moins de fonctionnaires, moins de service public, moins de services au public : l’idéologie du toujours a régné sans partage. Faut qu’ça change !

Avec le SE-Unsa, participez au changement en nous donnant votre avis sur les revendications à mettre en avant auprès du Ministre. Pour cela, remplissez notre enquête en ligne ici

Partager cet article

Repost0

commentaires