Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

92@se-unsa.org

Instances

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 7 septembre 2023 : CSA SD. Mesures d'ajustement de carte scolaire

Jeudi 9 novembre 2023 : CSA SD. Bilan des ressources 1er degré et AESH

Vendredi 26 janvier 2024 : CSA SD. Mesures de carte scolaire rentrée 2024

Mardi 18 juin 2024 : GT. Mesures d'ajustement de carte scolaire rentrée 2024

Réunions d'information syndicale

Mercredi 27 septembre 2023 : Nanterre à 9h30 (école élémentaire Jacques Decour B)

Mercredi 4 octobre 2023 : Le Plessis-Robinson à 9h30 (école maternelle Louis Hachette)

Mercredi 11 octobre 2023 : Visioconférence à 9h30

Mercredi 15 novembre 2023 : Mouvement inter. Visioconférence à 9h30

Mercredi 20 mars 2024 : Mouvement intra. Visioconférence à 10h

1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 09:45

Vers le clap de fin !

 

Ça y est ! C'est enfin inscrit dans un texte de loi. L'article créant le jour de carence est proposé à l'abrogation.

Le SE-Unsa, avec l'Unsa Éducation et l'Unsa Fonction publique, avaient dès son origine dénoncé le caractère inique de cette mesure. Ce dispositif, voulu fin 2011 par le gouvernement de l'époque, avait surtout une visée idéologique.

Pointer du doigt les fonctionnaires a souvent eu bonne presse. C'est également une mesure injuste : l'effet du délai de carence est neutre pour 64 % des salaries du privé alors que la totalité des fonctionnaires y était soumis. 

Il s'avère que l'instauration du délai de carence est totalement inefficace et n'a eu aucun effet. Les arrêts maladie n'ont pas reculé significativement dans la Fonction publique depuis. Un contrôle plus précis des congés maladie et du délai de transmission des arrêts maladie est ainsi à l'ordre du jour.

Il reste que le Parlement doit maintenant voter cette abrogation. Le SE- Unsa y sera vigilant.

Partager cet article
Repost0

commentaires