Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 3 septembre : CTSD. Carte scolaire 1er degré : ajustements de rentrée

 

 

 

14 janvier 2006 6 14 /01 /janvier /2006 11:21

 APPRENTISSAGE DE LA LECTURE

 S’EN TENIR AUX PROGRAMMES DE 2002 !

 

 

LE SE-UNSA, LE SGEN-CFDT ET LE SNUIPP-FSU

APPELLENT LES ENSEIGNANTS

A S’EN TENIR AUX PROGRAMMES DE 2002

 
  
Le SE-UNSA, le SGEN-CFDT et le SNUIPP-FSU ont pris acte de la parution de la circulaire ministérielle relative aux méthodes de lecture en date du 3 janvier 2006. Ils constatent que ce texte, qui n’a fait l’objet d’aucune concertation préalable et qui ignore la réalité des pratiques mises en oeuvre dans les écoles, officialise une prise de position quasi-idéologique, totalement contre-productive en matière pédagogique.

 

Le SE-UNSA, le SGEN-CFDT et le SNUIPP appellent les enseignants à s’en tenir exclusivement, dans l’intérêt des élèves, aux programmes du primaire de 2002. Qu’il s’agisse du choix de la méthode d’apprentissage de la lecture, de la démarche ou des activités conseillées, ces programmes font aujourd’hui autorité.

 

 Pétition nationale à télécharger

 

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2006 6 14 /01 /janvier /2006 09:37
COMMUNIQUE DE PRESSE
CIRCULAIRE  ROBIEN SUR LA LECTURE



Lecture : le b.a-ba de la démagogie

e ministre de l’Education nationale vient de faire connaître sa circulaire sur l’apprentissage de la lecture. Le SE-UNSA condamne cette démarche qu’il juge totalement contre productive sur le plan pédagogique.

Cette nouvelle circulaire a été prise sans concertation avec les représentants des enseignants et sans évaluation préalable du travail effectué dans les classes. Censée apporter des clarifications, elle va au contraire jeter le trouble dans les écoles. En effet, ces instructions peuvent apparaître contradictoires avec les programmes du primaire de 2002, qui par ailleurs ne sont pas désavoués par le ministre.

Cette circulaire renforce la priorité déjà donnée au déchiffrage dans l’apprentissage de la lecture mais en insistant sur la seule phase syllabique. Or, le meilleur dispositif que préconisent les programmes de 2002 est celui qui combine de manière rigoureuse l’enseignement du code et de la compréhension, ce que font la plupart des manuels utilisés dans les écoles.

D’autre part, ce texte omet la nécessaire complémentarité entre exercices de lecture et exercices d’écriture. Il laisse totalement de côté l’importance de la démarche et des activités choisies par le maître.

Il contredit le principe de continuité des apprentissages tout au long du cycle 2 qui commence en grande section de maternelle et se termine en fin de CE1 en considérant qu’à la fin du CP « tous les élèves doivent avoir acquis les automatismes qui permettent la lecture et le plaisir de lire ».

Enfin, l’injonction faite aux formateurs IUFM fait fi du travail de recherche effectué dans ce domaine depuis des années.

Le SE-UNSA rappelle au ministre que ce n’est pas d’une nouvelle circulaire dont les enseignants ont besoin mais d’une réelle formation et d’un accompagnement renforcé. Ce sujet complexe mérite mieux qu’un traitement caricatural et démagogique.

Paris, le 5 Janvier 2006

Luc BERILLE
 

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2006 7 08 /01 /janvier /2006 15:38
Des infos, des élements d'appréciation sur la situation des directeurs d'écoles dans les Hauts-de-Seine.

Enquête direction novembre décembre 2005

Partager cet article

Repost0