Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Vendredi 20 novembre : CDEN. Bilan de la rentrée 2020

 

 

 

 

4 décembre 2017 1 04 /12 /décembre /2017 21:06

IMP à 2500€, c'est fait !

 

Depuis plus d’un an, le SE-Unsa est mobilisé avec détermination, conviction et sens des responsabilités sur le dossier indemnitaire des enseignants référents. 

L’action que nous avions initiée « pas d’Isae, pas d’enquête », suivie massivement par nos collègues, a permis la mise en place d’une IMP (Indemnité pour mission particulière) pour laquelle le précédent ministère ainsi que le nouveau ministre lui-même avaient pris des engagements sur un montant plafond de 2500 €.
 
Une pétition qui a recueilli plus de 1000 signatures, courriers, audiences, communiqué de presse, échanges téléphoniques avec le cabinet, le SE-Unsa a déployé toute la panoplie syndicale pour faire aboutir ce dossier.
 
Le résultat est là : 2500 € pour tous les référents handicap. Reste encore à engager une réflexion sur les conditions de travail, le périmètre d’intervention et les conditions matérielles. Un autre chantier s’ouvre...

Partager cet article

Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans ASH
4 décembre 2017 1 04 /12 /décembre /2017 09:04

Top départ !

 

Les notes de service entourant la création du nouveau grade, la classe exceptionnelle, ont enfin été publiées ! Si vous pensez être éligible, il va falloir faire vite car les calendriers sont très contraints cette année.


 

Qui est éligible ?

  • Premier vivier (80% des promus)
    Tous les agents du 3e au 6e échelon de la hors-classe (pour les agrégés, à partir du 2e échelon) et qui justifient de huit années de fonctions accomplies dans des conditions d’exercice difficiles (éducation prioritaire) ou sur des fonctions particulières (affectation dans l’enseignement supérieur, directeur d’école ou chargé d’école, DCIO, directeur ou directeur adjoint de Segpa, directeur départemental ou régional UNSS, conseiller pédagogique, maître formateur, formateur académique, référent auprès d’élèves en situation de handicap).
    Les fonctions peuvent avoir été accomplies de façon continue ou pas et sur une ou plusieurs fonctions.

     
  • Second vivier (20% des promus)
    Tous les personnels ayant atteint le 6e échelon de la hors-classe (pour les agrégés, à partir de trois années passées dans le 4e échelon de la hors-classe).

Quel calendrier ?
 
Attention, si vous faites partie du premier vivier, vous devez faire acte de candidature sur I-Prof du 8 au 22 décembre 2017. Les éligibles au second vivier en sont dispensés.
Vous pouvez être éligibles aux deux viviers et, dans ce cas, n'oubliez pas de candidater au titre du premier vivier pour augmenter vos chances.
Vous avez donc seulement deux semaines pour faire cette démarche ! 
Commencez dès à présent à préparer toutes les pièces justificatives nécessaires, en particulier si vous avez un parcours diversifié (changement de corps par exemple).  
Les CAP auront lieu de début à mi-février 2018.

Quel barème est appliqué ?
 
C’est un barème national composé de :
  • l’appréciation finale du recteur ou du Dasen (Excellent-Très satisfaisant-Satisfaisant-Insatisfaisant) émis à partir des avis de l’IEN pour le premier degré et de l'IA-IPR et du chef d’établissement pour le second degré ;
  • l’ancienneté dans la plage d’appel.
 
L'avis du SE-Unsa
 
Pour le SE-Unsa, la mise en œuvre de la classe exceptionnelle représente un réel enjeu pour qu’un maximum de personnels puisse accéder à ce grade et, par conséquent, partir à la retraite avec une pension améliorée.
Le SE-Unsa regrette le poids prépondérant de l’appréciation donnée par le recteur sur l’ensemble de la carrière par rapport aux points d’ancienneté dans la plage d’appel.
Les élus du SE-Unsa agiront, d'une part, pour que les critères d’appréciation de la valeur professionnelle soient objectivés et justifiés et d'autre part, pour que l’appréciation finale du recteur ou du Dasen soit réétudiée chaque année.
Pour faire suivre votre dossier, contactez votre section départementale.

Partager cet article

Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
28 novembre 2017 2 28 /11 /novembre /2017 16:01

Un choix politique !

 

Le candidat Macron l’avait annoncé dans son programme électoral, l’Assemblée nationale l’a validé le 21 novembre en adoptant le projet de loi de finances : retour du jour de carence pour les fonctionnaires à partir du 1erjanvier 2018 !
 
Alors que des travaux de l’Insee publiés début novembre indiquent que le retour de cette mesure datant de l’ère Sarkozy ferait chuter les arrêts de courte durée mais augmenter les arrêts longs, le gouvernement s’arqueboute sur un choix purement politique, et s’inscrit dans une logique de dénonciation des comportements des fonctionnaires face aux arrêts maladie.
 
Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics, persiste à penser que cette mesure est un moyen de lutter contre le micro-absentéisme, et de faire des économies. Plus encore, il précise ne pas exclure l’éventualité de suivre la droite dans sa volonté d’instituer trois jours de carence, moyennant la mise en place d’une protection sociale complémentaire relevant de la responsabilité de l’employeur.
 
L’avis du SE-Unsa
Pour le SE-Unsa, cette remise en place du jour de carence n’est pas la bonne réponse aux arrêts dénoncés. La pratique d’une politique plus globale de considération de la qualité de vie au travail permettrait d’apporter des solutions plus concrètes quant à l’absentéisme. Dans les établissements du second degré et dans les écoles, une gestion moins tendue des flux en termes de postes d’enseignants est notamment une piste qui vaudrait la peine d’être explorée.

Partager cet article

Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
28 novembre 2017 2 28 /11 /novembre /2017 15:49

Le SE-Unsa monte d'un cran !

 

L’action relative au montant de l’IMP des référents handicap se poursuit avec un courrier intersyndical au premier ministre (en pièce jointe ci-dessous).
 
Engagé depuis le début dans un bras de fer avec le ministère, le SE-Unsa a dernièrement dénoncé dans un communiqué de presse "la main sur le cœur, des oursins dans la poche", l’incohérence entre les propos du président de la République déclarant le handicap comme grande cause nationale d’un côté et refusant de respecter l’engagement de l’État quant au montant de l’IMP des référents handicap de l’autre côté.

Depuis plus d’un an maintenant, le SE-Unsa, avec les enseignants, s'est engagé dans plusieurs actions, montant d’un cran à chacune d’elles.

Cette persévérance, devrait, nous l’espérons, aboutir, d’autant que les enseignants référents du Puy de Dôme viennent de recevoir un courrier les informant que le montant de leur IMP serait bien de 2 500 €.

Loin de l’essoufflement, le SE-Unsa continue à se mobiliser sur ce sujet.

Partager cet article

Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
24 novembre 2017 5 24 /11 /novembre /2017 09:35

n°11 du 22 novembre 2017

 

Une circulaire ministérielle interdit désormais aux organisations syndicales de communiquer massivement aux écoles via leur adresse mail en @ac-versailles.fr. De fait nous ne pouvons plus envoyer notre lettre en ligne aux écoles. 

Nous vous proposons de consulter désormais notre lettre en ligne sur notre site, vous trouverez la n°11 ci-dessous.

Mais encore plus simple : nous vous proposons de vous abonner en nous communiquant votre adresse personnelle en cliquant ici  

Partager cet article

Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
20 novembre 2017 1 20 /11 /novembre /2017 14:31

Le SE-Unsa fait le point

 

L’année scolaire 2017-2018 doit connaître de nombreuses évolutions pour la carrière des enseignants des écoles. Avancement accéléré, classe exceptionnelle, rendez-vous de carrière, hors-classe : le SE-Unsa dresse un point d’étape sur l’avancée et la mise en place de chaque dossier.

 
Bonifications indiciaires
Le gouvernement a reporté les mesures indiciaires prévues au mois de janvier 2018. Il s’agit du transfert prime-points qui devait apporter un ajout de 5 points indiciaires, sans augmenter le salaire puisqu’il s’agit d’un transfert. Ce transfert n’aura donc lieu qu’au mois de janvier 2019, reculant d’autant les mesures indiciaires suivantes. L’autre mesure reportée est celle de la création du 7e échelon de la hors-classe (2021 au lieu de 2020). Découvrez le nouveau calendrier des hausses indiciaires.
 
Avancement accéléré pour l’accès aux 7e et 9e échelons
Il aura bien lieu cette année. Les CAPD se tiendront fin novembre ou en décembre. L’étude des dossiers se fera sur la base des barèmes locaux utilisés jusqu’alors (prise en compte de la note et de l’ancienneté dans la majeure partie des départements). À compter de l’année prochaine, ce sera l’appréciation issue du rendez-vous de carrière qui déterminera les avancements accélérés.
 
Hors-classe
Les modalités de passage à la hors-classe à compter de septembre 2018 seront fixées par une note de service en décembre 2017.
 
Rendez-vous de carrière
Les collègues concernés sont prévenus par leur administration sur leur messagerie professionnelle mais aussi sur la nouvelle application disponible sur I-Prof (SIAE). Découvrez les principales modalités.
 
Classe exceptionnelle
La classe exceptionnelle a bien été créée au 1er septembre. Les CAPD auront lieu en février 2018 avec effet rétroactif au 1er septembre 2017. Les modalités et le calendrier seront fixés par une note de service très prochainement. Les promotions seront prononcées parmi deux catégories distinctes de promouvables.
 
L’avis du SE-Unsa
 
Face au report des mesures indiciaires, l’Unsa Fonction publique s’est adressée au Premier ministre pour dénoncer les conséquences sur les personnels, notamment pour les collègues qui vont partir à la retraite en septembre 2018.
Concernant la hors-classe, le SE-Unsa demande la poursuite de la progression du ratio à la hors-classe entamée depuis 2013.

Partager cet article

Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
16 novembre 2017 4 16 /11 /novembre /2017 09:30

La main sur le cœur, des oursins dans la poche

 

Le Handicap, déclaré grande cause nationale par le Président de la République, et son versant scolarisation, font l’objet de nombreuses déclarations d’attention et d’intention de la part du gouvernement. Pourtant les engagements de revalorisation à destination des Enseignants Référents Handicap (ERH)  pris sous la précédente mandature ne sont pas tenus.

 

Après des mois de discussions, il avait été acté qu’ils devraient percevoir le taux double d’une nouvelle indemnité, l’Indemnité pour Mission particulière, soit un montant de 2500€ brut annuel. Cette nouvelle rémunération devait se substituer à l’ancienne indemnité des Enseignants référents handicap d’un montant de 929 €.

 

Pour s’assurer de la mise en œuvre de cette mesure, le syndicat a adressé un premier courrier au nouveau ministre le 29 juin. En l’absence de réponse, le SE-Unsa a de nouveau interrogé le ministère  en octobre.

 

Depuis lors, toujours rien du côté de la rue de Grenelle, mais des réponses diverses des rectorats interrogés par les sections locales du SE-Unsa. Ici, la nouvelle rémunération est enfin et entièrement prévue. Ailleurs, ce sera seulement la moitié du montant.

 

Pour le SE-Unsa, c’est inacceptable. Les ERH, ce sont 1500 femmes et hommes qui croulent sous le travail avec très peu d’aide logistique. Ils sont au cœur de la construction et du suivi des projets de scolarisation de chacun de ces enfants et de ces jeunes avec leurs familles et les équipes. 

 

Le ministère doit reprendre le dossier et prévoir le versement de l’Indemnité pour Mission Particulière (IMP) à hauteur de 2500 € pour tous les référents, partout sur le territoire. C’est la condition pour que ces postes retrouvent l’attractivité qu’ils perdent de manière massive année après année.

Partager cet article

Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans ASH
15 novembre 2017 3 15 /11 /novembre /2017 12:48

L'Enseignant des Hauts-de-Seine n°185

 

Vous trouverez la version numérique de notre revue départementale des mois de novembre et décembre en cliquant sur le lien ci-dessous.

Bonne lecture !

Partager cet article

Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans se-unsa92
15 novembre 2017 3 15 /11 /novembre /2017 12:35

Réunion d'information syndicale

 

La note de service sur la mobilité des enseignants est parue au BO du 9 novembre 2017.

Afin de préparer au mieux votre participation aux permutations informatisées, le SE-Unsa 92 organise une réunion d'information syndicale spécifique sur ce sujet mercredi 22 novembre.

Vous trouverez tous les renseignements nécessaires sur le document ci-dessous.

Partager cet article

Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans se-unsa92
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 09:16

n°9 du 8 novembre 2017

 

Une circulaire ministérielle interdit désormais aux organisations syndicales de communiquer massivement aux écoles via leur adresse mail en @ac-versailles.fr. De fait nous ne pouvons plus envoyer notre lettre en ligne aux écoles. 

Nous vous proposons de consulter désormais notre lettre en ligne sur notre site, vous trouverez la n°9 ci-dessous.

Mais encore plus simple : nous vous proposons de vous abonner en nous communiquant votre adresse personnelle en cliquant ici  

Partager cet article

Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92