Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Jeudi 7 septembre : CTSD. Mesures d'ajustement de carte scolaire

Lundi 18 septembre : GT. Candidatures aux MIN ASH

 

 

11 juin 2006 7 11 /06 /juin /2006 08:56

DECLARATION DU SGEN-CFDT ET DU SE-UNSA A LA  CAPD DU 8/06/06

Suite à la CAPD du mouvement du 16 mai 2006, le SGEN-CFDT et le SE-UNSA tiennent à signifier leur désaccord.
En effet, dès le début de la séance, des anomalies en nombre ont été signalées, aucun document n’était donc fiable.

Nous regrettons que malgré la proposition de Monsieur l’Inspecteur d’Académie de différer la tenue de la CAPD afin de procéder aux modifications nécessaires, la commission ait continué à travailler tant bien que mal et plutôt mal que bien.

Les opérations du mouvement ne sont pas du ressort des syndicats mais bien le travail des personnels de l’administration, personnels dont nous saluons l’écoute et l’investissement. Notre rôle est de contrôler le bon déroulement des opérations et non d’en être les organisateurs.

D’autres erreurs, nombreuses, ont été signalées après la CAPD. De nouvelles modifications sont intervenues, puis certaines ont été annulées, tant et si bien qu’il est devenu impossible de disposer de documents fiables.

Nous souhaitons qu’à l’avenir, notamment à l’occasion du mouvement à titre provisoire, le fonctionnement de la CAPD ne soit pas marqué par une regrettable confusion des genres.

Repost 0
Publié par syndicat des enseignants-unsa 92 - dans se-unsa92
commenter cet article
11 juin 2006 7 11 /06 /juin /2006 08:32
Elèves "sans papiers"     Communiqué commun

7 juin 2006

 

La CFDT, la CGT et l’UNSA appuient la pétition du Réseau Education sans Frontières (RESF) sur le soutien aux élèves sans-papiers.

 

La mobilisation contre les expulsions des jeunes étrangers scolarisés a conduit le ministère de l’intérieur à envisager la régularisation pour une toute petite partie des familles concernées. Pour les autres, l’échéance de suspension des expulsions du 1er juillet est proche. Les menaces d’expulsion pèsent encore sur de nombreuses familles.

 

Pour nos organisations, ces situations dramatiques et inhumaines sont le fruit d’une législation sur l’immigration qui a renvoyé nombre d’étrangers dans la clandestinité. L’actuel projet de loi sur « l’immigration choisie » débattu au Parlement, que nos organisations ont déjà qualifié d’inutile et dangereux, ne fera que renforcer cette logique d’atteinte aux droits fondamentaux.

 

Nos organisations réaffirment leur soutien aux élèves sans papiers qui pourraient être expulsés dès la fin de l’année scolaire. La CFDT, la CGT et l’UNSA appellent toutes leurs structures syndicales à signer massivement la pétition du Réseau Education Sans Frontières (RESF) qui vise à apporter aux élèves menacés d’expulsion soutien, parrainage et protection.

Repost 0
Publié par syndicat des enseignants-unsa 92 - dans se-unsa92
commenter cet article
7 juin 2006 3 07 /06 /juin /2006 11:58
Quelques éléments dans la discussion sur la direction et le fonctionnement de l'école

Notre numéro spécial direction : arguments.

Repost 0
Publié par syndicat des enseignants-unsa 92 - dans Direction d'école
commenter cet article
7 juin 2006 3 07 /06 /juin /2006 11:24
Direction :
le protocole, l'avez-vous lu ? Peut-être n'en avez-vous seulement entendu parler ? Pour juger sur pièce : téléchargez ici le texte du protocole
Repost 0
Publié par syndicat des enseignants-unsa 92 - dans se-unsa92
commenter cet article
2 mai 2006 2 02 /05 /mai /2006 17:03

 LE SE-UNSA SIGNERA LE PROTOCOLE D'ACCORD SUR LA DIRECTION D'ECOLE


Le Conseil National du SE-UNSA a décidé que le syndicat signerait avec le ministère de l’Education nationale le protocole d’accord sur la direction d’école. Cette décision fait suite à des débats nourris et à une consultation individuelle ouverte à la profession sur internet.

Après dix ans de blocage sur ce dossier, il aura fallu six ans d’une grève administrative, déclenchée en janvier 2000 par le SE-UNSA, pour obtenir ce compromis, fruit d’une difficile négociation. Il permettra d’apporter enfin du nouveau pour les directeurs d’école dès la rentrée 2006 :

     - obtention d’une journée hebdomadaire de décharge pour les écoles de quatre classes (coût : 1641 emplois) ;

     - augmentation de 20 % de l’indemnité de tous les directeurs (coût : un peu plus de 10 millions d’euros) ;

     - élaboration d’un vade-mecum juridique destiné à faciliter l’exercice des missions et engagement d’un travail pour clarifier et simplifier les procédures administratives ;

     - reconnaissance par le ministère, pour la première fois, du principe d’une aide au travail administratif des directeurs, même si les 50 000 « emplois vie scolaire » précaires qu’il implantera pour cela ne sont pas les postes de secrétariat voulus par le SE-UNSA.

Ce protocole d’accord ne satisfait pas toutes les revendications. Il ne règlera pas toutes les questions posées sur la direction et le fonctionnement de l’école primaire, mais il permettra d’engranger des avancées concrètes. Le SE-UNSA a donc décidé de suspendre la grève administrative, qui s’essoufflait au bout de six longues années.

Pour autant, le SE-UNSA ne considère pas ce dossier comme clos. Face à ses interlocuteurs ministériels actuels et à venir, il s’appuiera sur le comité national de suivi du protocole, notamment chargé de « formuler des propositions d’amélioration ». Des propositions, le SE-UNSA n’en manque pas, à commencer par ses revendications encore insatisfaites. Sa signature est donc l’engagement d’une nouvelle phase de son combat.

Paris, le 2 Mai 2006

Luc BERILLE
Secrétaire Général


Repost 0
Publié par syndicat des enseignants-unsa 92 - dans Direction d'école
commenter cet article
2 mai 2006 2 02 /05 /mai /2006 10:45
Concours interne2006

La liste des admis est disponible voir le lien ci-dessous :

LISTE DES ADMIS AU CONCOURS INTERNE PE 2006
Repost 0
Publié par syndicat des enseignants-unsa 92 - dans se-unsa92
commenter cet article
7 mars 2006 2 07 /03 /mars /2006 19:43

Places au concours interne 2006 :

Cette année ce sont 36 places qui sont offertes au concours interne pour les Hauts-de-Seine. L'an dernier, il y en avait 55 (61 en 2004).
Selon les informations recueillies auprès du ministère, il y a eu un rééquilibrage au profit de la liste d'aptitude car l'an passé, toutes les places au concours interne n'ont pas été pourvues (150 emplois ont été perdus).
Au vu des inscriptions déjà effectuées, il y aurait encore moins de candidats au concours interne PE 2006.

Pour notre département, il y a cette année 52 inscrits, contre un peu plus de 80 l'an dernier. C'est ce qui explique le choix de renforcer la liste d'aptitude pour 2006 : 
17  661 possibilités (17 506 l'an passé).
Rappelons qu'en 2005, il y a eu 260 candidats par liste d'aptitude pour...260 places.
Ce protocole concours interne sera reconduit pour la rentrée 2007.

Repost 0
Publié par syndicat des enseignants-unsa 92 - dans se-unsa92
commenter cet article
3 février 2006 5 03 /02 /février /2006 11:12
MESURES DE CARTE SCOLAIRE


Ouvertures fermetures de classes premier degré
Répartition des moyens second degré

Repost 0
Publié par syndicat des enseignants-unsa 92 - dans se-unsa92
commenter cet article
14 janvier 2006 6 14 /01 /janvier /2006 11:21

 APPRENTISSAGE DE LA LECTURE

 S’EN TENIR AUX PROGRAMMES DE 2002 !

 

 

LE SE-UNSA, LE SGEN-CFDT ET LE SNUIPP-FSU

APPELLENT LES ENSEIGNANTS

A S’EN TENIR AUX PROGRAMMES DE 2002

 
  
Le SE-UNSA, le SGEN-CFDT et le SNUIPP-FSU ont pris acte de la parution de la circulaire ministérielle relative aux méthodes de lecture en date du 3 janvier 2006. Ils constatent que ce texte, qui n’a fait l’objet d’aucune concertation préalable et qui ignore la réalité des pratiques mises en oeuvre dans les écoles, officialise une prise de position quasi-idéologique, totalement contre-productive en matière pédagogique.

 

Le SE-UNSA, le SGEN-CFDT et le SNUIPP appellent les enseignants à s’en tenir exclusivement, dans l’intérêt des élèves, aux programmes du primaire de 2002. Qu’il s’agisse du choix de la méthode d’apprentissage de la lecture, de la démarche ou des activités conseillées, ces programmes font aujourd’hui autorité.

 

 Pétition nationale à télécharger

 

Repost 0
Publié par se92 - dans se-unsa92
commenter cet article
14 janvier 2006 6 14 /01 /janvier /2006 09:37
COMMUNIQUE DE PRESSE
CIRCULAIRE  ROBIEN SUR LA LECTURE



Lecture : le b.a-ba de la démagogie

e ministre de l’Education nationale vient de faire connaître sa circulaire sur l’apprentissage de la lecture. Le SE-UNSA condamne cette démarche qu’il juge totalement contre productive sur le plan pédagogique.

Cette nouvelle circulaire a été prise sans concertation avec les représentants des enseignants et sans évaluation préalable du travail effectué dans les classes. Censée apporter des clarifications, elle va au contraire jeter le trouble dans les écoles. En effet, ces instructions peuvent apparaître contradictoires avec les programmes du primaire de 2002, qui par ailleurs ne sont pas désavoués par le ministre.

Cette circulaire renforce la priorité déjà donnée au déchiffrage dans l’apprentissage de la lecture mais en insistant sur la seule phase syllabique. Or, le meilleur dispositif que préconisent les programmes de 2002 est celui qui combine de manière rigoureuse l’enseignement du code et de la compréhension, ce que font la plupart des manuels utilisés dans les écoles.

D’autre part, ce texte omet la nécessaire complémentarité entre exercices de lecture et exercices d’écriture. Il laisse totalement de côté l’importance de la démarche et des activités choisies par le maître.

Il contredit le principe de continuité des apprentissages tout au long du cycle 2 qui commence en grande section de maternelle et se termine en fin de CE1 en considérant qu’à la fin du CP « tous les élèves doivent avoir acquis les automatismes qui permettent la lecture et le plaisir de lire ».

Enfin, l’injonction faite aux formateurs IUFM fait fi du travail de recherche effectué dans ce domaine depuis des années.

Le SE-UNSA rappelle au ministre que ce n’est pas d’une nouvelle circulaire dont les enseignants ont besoin mais d’une réelle formation et d’un accompagnement renforcé. Ce sujet complexe mérite mieux qu’un traitement caricatural et démagogique.

Paris, le 5 Janvier 2006

Luc BERILLE
 
Repost 0
Publié par se92. - dans se-unsa92
commenter cet article