Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Mardi 22 juin 2021 : GT. Ajustements de carte scolaire

Jeudi 24 juin 2021 : CTSD. Formation continue

Jeudi 1er juillet 2021 : CAPD. Recours suite aux refus de temps partiel sur autorisation

 

 

 

 

Téléchargements

23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 16:21

Le CTSD reporté !

 

En raison d'un désaccord sur la méthode de travail entre la DSDEN et les organisations syndicales, le CTSD qui devait examiner les mesures de carte scolaire à la rentrée 2017 a été reporté au vendredi 3 mars.

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans Carte scolaire
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 09:38

Les dés sont jetés !

 

La DSDEN 92 vient de nous transmettre le tableau des candidatures aux permutations informatisées qui a été envoyé au Ministère. Désormais il n'est plus possible de modifier son barème.

Au final ce sont 1358 collègues qui ont confirmé leur participation, dont 373 pour Rapprochement de Conjoint.

Voici le "top 10" des départements les plus demandés (en 1er voeu) :

Gironde (33)128
Yvelines (78)105
Paris (75)87
Loire-Atlantique (44)85
Essonne (91)57
Hérault (34)55
Rhône (69)54
Haute-Garonne (31)53
Ille-et-Vilaine (35)48
Bouches-du-Rhône (13)47
Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 09:52

Baromètre 2017 - Présidentielles

 

Comme plus de 25 000 collègues l’an dernier, vous pouvez donner votre avis, faire valoir votre opinion, en un mot donnez de la voix.

Cette année, élections présidentielles obligent, nous avons décidé de vous interroger sur une dizaine de propositions qui émergent des différentes propositions des candidats. Vos réponses nous serviront de base pour interpeller les candidats.

Suivez nous sur Twitter @MonMetierMonAvis et Facebook Baromètre UNSA.

Je participe à l'édition 2017

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 16:04

Une vraie plus-value pour les candidats !

 

Les résultat de la CAPD concernant l'inscription sur la liste d'aptitude à la direction d'école sont tombés : 77 candidats, dont 70 obligés de passer l'entretien, 50 avis favorables de la commission soit un taux de réussite de 71%.

Dans le même temps les candidats qui ont préparé cet entretien avec le SE-Unsa 92 obtenaient, eux, 93% de réussite.

Une juste récompense pour des candidats qui ont montré une réelle motivation tout au long de cette formation (5 séances de 2h). Une juste récompense également pour les intervenants qui apportent à cette formation toute leur expérience et tout leur professionnalisme. Qu'ils en soient remerciés.

David PLANCHE

Secrétaire Départemental SE-Unsa 92

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans Direction d'école
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 19:45

Liste d'aptitude à la direction d'école, échanges franco-allemands, stages linguistiques à l'étranger

 

Direction d'école

Cette année 77 dossiers ont été déposés à la DSDEN (contre 67 l'année dernière).

7 candidats étaient exemptés d'entretien (pour être actuellement en mission d'intérim depuis le début de l'année scolaire).

Sur les 70 collègues qui ont passé l'entretien, 50 ont obtenu un avis favorable de la commission et 20 un avis défavorable.

Pour information 86% des candidats étaient des candidates, à l'image de l'ensemble de la profession.

 

Echanges franco-allemands

2 candidatures ont été déposées, 1 seule a obtenu un avis favorable.

 

Stages linguistiques d'été

Sur les 29 candidatures déposées, une seule a obtenu un avis défavorable.

Les autres candidatures sont classées par AGS et seront remontées au CIEP, qui décidera du nombre de candidats retenus.

 

Si vous souhaitez connaître un résultat vous concernant merci de nous contacter en cliquant >ici< 

 

Points divers

Rythmes scolaires : à ce jour aucune commune ne s'est manifestée auprès du DASEN pour modifier ses horaires scolaires

Période de réserve : le courrier du Préfet transmis aux collègues dans certaines circonscriptions n'aurait pas du l'être, même si la législation concernant les fonctionnaires de l'Education Nationale reste confuse.

Circulaire "temps partiels" : le DASEN indique que, comme les années précédentes, le temps partiel à 80% sera réservé aux temps partiel de droit. Les collègues auront le choix de la période de l'année durant laquelle ils doivent travailler à temps plein.

 David PLANCHE

Elu SE-Unsa 92 à la CAPD

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 12:04

Le CAPPEI franchit une étape décisive

 

Après de nombreuses réunions au ministère, les textes instituant le Cappei(*), nouvelle certification qui remplacera à la rentrée 2017 le Capa-SH et le 2CA-SH ont été adoptés au Conseil supérieur de l’éducation le 26 janvier. Trois textes vont décrire, par le menu, la nouvelle certification et le contenu de la formation, un décret, deux arrêtés, une circulaire. Les remarques formulées par le SE-Unsa ont été, en grande partie, prises en compte. Décryptage...

 
Ce qu’il faut en retenir
  • Cette formation s’inscrit dans la perspective de l’école inclusive.
  • Elle constituera un élément supplémentaire dans la construction d’une identité professionnelle transversale 1er/2nd degré.
  • Les options actuelles disparaissent au profit de la notion de parcours par type de difficulté ou de handicap, et de lieu d’exercice.
  • La formation se déroulera en deux temps : des modules de 300 heures sur une année et un accès aux modules d’initiative nationale pour une durée de 100 h les cinq années suivantes. Le SE-Unsa a obtenu que ce temps soit inscrit dans le décret, autrement dit, il devient un droit avec priorité d’accès.
  • Au cours de la 1ère année, un tronc commun à tous les stagiaires de 150 h environ sera suivi de modules différenciés dits de professionnalisation et d’approfondissement.
  • Les passages entre les différents lieux d'exercice seront facilités.
 
Des modifications importantes à la demande du SE-Unsa
  • Deux parcours différenciés sont reconnus pour les formations de Rased en fonction de la dominante (E et G actuelles), contrairement au projet initial du ministère qui fusionnait E et G.
  • Les candidats bénéficieront en N-1 de 24 heures pour affiner leur projet de formation.
  • Les deux modules « grande difficulté en maths » et « grande difficulté en lecture écriture » sont fusionnés en un seul « grande difficulté scolaire » avec 2 niveaux afin de pouvoir assurer la prise en charge des élèves, quel que soit le champ de leur difficulté.
  • Les stagiaires seront suivis par un tuteur.
  • Les épreuves du diplôme seront au nombre de trois et les candidats conserveront les notes des épreuves réussies supérieures à 10 pendant trois ans.
  • Les CPE ne pourront pas obtenir le CAPPEI mais auront accès à un module spécifique. Pour ces collègues, c'est une première.
  • Les enseignants du 2nd degré exerçant en SEGPA, EREA et ULIS pourront obtenir le Cappei avec une procédure simplifiée reconnaissant enfin leur engagement professionnel.
  • Les enseignants du second degré, y compris les contractuels en CDI qui exercent en SEGPA, EREA ou ULIS disposeront de 3 ans pour obtenir le CAPPEI. En attendant, ils percevront l’indemnité spécialisée de 834 euros par an.
  • L’accompagnement à la production de l’écrit professionnel sera inscrit dans les différents modules.
  • Une attestation précisera le parcours suivi : Rased, Ulis, UE, EGPA/Érea, pénitentiaire. Le SE-Unsa a demandé que celle-ci figure dans l’espace I-Prof pour garantir la portabilité en cas de mutation ou de changement de corps.
 
Ce qui reste à construire
 
L’identification des postes dans le second degré et l’impact de la certification sur les affectations des personnels.
Les échanges au CSE ont mis en évidence l’impréparation du ministère sur la gestion des futurs personnels spécialisés du second degré. Le SE-Unsa a obtenu la mise en place d’un groupe de travail avec la DGRH et le cabinet de la ministre pour traiter ces questions au plus vite, car elles ont des implications fortes sur l’attractivité du CAPPEI.
 
La gestion paritaire
Le SE-Unsa a demandé un nouveau mode de gestion des départs en stage et des affectations sur les postes spécialisés afin de permettre à chacun de concourir à égalité quel que soit le corps d’origine. En effet aujourd’hui, les commissions administratives paritaires sont cloisonnées par corps et les affectations des uns se font à l’insu des autres sur les postes d’enseignants référents ou de coordonnateurs d’Ulis 2nd degré.
 
Le financement
Ce projet devrait aboutir à une forte augmentation des départs en stages. Le SE-Unsa a interrogé le Ministère sur leur financement. Ce dernier confirme sa volonté de relancer la formation spécialisée et des budgets en conséquence. À suivre.
 
Historique du dossier : à lire
 
 
(*) Cappei : certificat d’aptitude professionnelle aux pratiques de l’éducation inclusive

 

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans ASH
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 12:18

Retard à l'allumage !

 

Après l’augmentation du point d’indice de 0,6 % en juillet 2016, les salaires des enseignants, personnels d’éducation et psychologues devaient augmenter à nouveau :

  • en janvier 2017, avec la première étape de gain indiciaire de la revalorisation des enseignants, issue du dossier PPCR (Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations) ;
  • en février 2017, grâce à une nouvelle hausse du point d’indice de 0,6 %.
Si la mesure de février sera effective pour tous, en temps voulu, ce ne sera pas le cas pour la première étape de gain indiciaire liée au protocole PPCR, prévue en janvier.
 
Seraient en cause des problèmes techniques attachés au mécanisme des paies. Le SE-Unsa regrette que des problèmes de cette nature viennent entacher la mise en œuvre de mesures de revalorisation salariale tant attendues par la profession. Néanmoins, les retards de paiement seront rattrapés avec effet rétroactif sur la paie de mars.
Pour la majorité des personnels, le retard consiste en une intégration partielle du gain indiciaire prévu par le protocole.
 
  • Pour les PE, certifiés, PEPS, PLP, CPE, CPO-psy, bi-admissibles et adjoints d’enseignement, voir les détails ici.
  • Pour les agrégés (autres que hors échelle), les CEEPS et les PEGC, voir ici.
  • Pour les Instituteurs, voir ici.
  • Pour les collègues agrégés hors échelle et les directeurs d’école, aucune intégration de points ne sera faite en janvier. Voir les détails ici.
Ce retard aura des conséquences sur les salaires qui pourront baisser en janvier pour certains, car la hausse des cotisations retraite annoncée (elle passera de 9,94 % à 10,29 %) sera, elle, bien appliquée. Il faudra donc attendre le mois de mars pour mesurer les bénéfices de ces premières mesures du PPCR.
 
Dans un contexte où depuis 2010 le point d’indice était gelé, où nous subissons les effets des hausses programmées des cotisations retraite, il aurait été de bonne augure que la profession voie les mesures d’espoir portées par le dossier PPCR mises en œuvre dans les délais impartis.
 
Pour visionner votre salaire de janvier si l’intégralité du gain indiciaire était effectif, c’est ici

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 20:36

Permutations informatisées : vérification des barèmes, bonifications pour handicap

 

Le mouvement interdépartemental :

  • L'objet de cette CAPD était d'étudier les barèmes des collègues et voir s'il y avait des erreurs à rectifier. Plus de 1400 demandes ont été formulées sur le département.
  • Dans le cadre d'une demande au titre de la résidence privée du conjoint le DASEN a rappelé que les points de rapprochement de conjoint ne sont donnés que si les 2 conjoints ont des domiciles séparés. Le SE-Unsa interviendra auprès du Cabinet du ministre pour souligner l'incohérence de cette restriction avec les demandes qui concernent le lieu de travail du conjoint.
  • Les 45 points d'exercice en REP pour les personnels Rased ne sont accordés que si le collègue peut justifier d'au moins 50% de service dans des écoles REP. Pour ces collègues dans cette situation, les services de la DSDEN vont donc se mettre en relation avec les circonscriptions afin de faire le point et le cas échéant accorder les points aux collègues.
  • Les bonifications au titre du handicap (100 ou 800 points selon les situations) ont été attribuées en fonction de l'avis des médecins de prévention. 
  • La consultation par les collègues de leur barème pourra se faire du 2/02 au 8/02 sur SIAM.
  • La remontée au Ministère se fera le 9/02. A partir de cette date, la seule chose qui sera prise en compte sera une annulation de participation. Aucune autre modification ne sera acceptée et faite sur les barèmes.
  • Il reste encore des collègues pour lesquels il manque des pièces justificatives. Ils doivent impérativement et au plus vite se rapprocher des services de la DSDEN et faire parvenir les documents nécessaires manquant s'ils veulent que leurs points soient pris en compte.

 

Points divers :

  • Le projet d'école : il n'y a pas de pression mise sur les équipes. En effet, le DASEN l'a dit et a d'ailleurs écrit aux écoles en ce sens, une certaine souplesse et latitude sont laissées aux équipes sur le projet d'école quant à sa mise en place et ses modalités.
  • Un Groupe de Travail aura lieu avant la fin de l'année sur les nouvelles carrières des professeurs des école et sur la mise en œuvre du PPCR. Ce dernier entrera en vigueur à la rentrée 2017.
  • Brigade ASH : Il est rappelé que les collègues nommés sur des postes de brigade ASH sont rattachés à une circonscription ASH et non à la circonscription sur laquelle ils ont fait leur premier remplacement.

Pascal ROSAMONT

Elu SE-Unsa 92 à la CAPD

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans CAPD
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 10:54

Les 6ème et 8ème échelons seront inspectés en priorité avant juin 2017

 

Dans le cadre du dispositif PPCR (Parcours professionnels, carrières et rémunérations) signé par l’Unsa, la réforme de l’évaluation des personnels inclut un rendez-vous de carrière se substituant à l’actuelle notation et prévoit donc la fin de l'inspection sous la forme actuelle. Un rendez-vous de carrière est prévu, notamment pour les collègues aux 6e et 8e échelons de la classe normale afin de déterminer une éventuelle accélération de carrière d’un an. Toutefois, dans la phase transitoire que constitue l’année scolaire 2016-2017, les notes pédagogiques des personnels éligibles demeureront un critère pour déterminer ces accélérations de carrière dès septembre 2017. Les inspecteurs vont donc procéder à des inspections « ancienne version » (c’est-à-dire notée) d’ici la fin de la présente année scolaire pour certains de ces collègues, afin qu’ils bénéficient d’une note pédagogique suffisamment à jour.

 
Êtes-vous concerné(e) ?
Oui, si vous êtes au 6e ou 8e échelon de la classe normale, que vous n’avez pas été inspecté(e) récemment (c’est-à-dire depuis 3 ans) et que vous remplissez des conditions bien spécifiques d'ancienneté dans l'échelon (conditions précisées dans la circulaire du DASEN ci-dessous)
 
Comment procéder ?
Votre inspecteur devrait rapidement prendre contact avec vous.
Si vous souhaitez demander une inspection pour mettre à jour votre note pédagogique nous mettons à votre disposition un modèle de lettre à adapter en fonction de votre situation. Il est disponible auprès de votre section locale qui pourra répondre également à vos questions sur ce dispositif transitoire.
 
Enfin les T2, habituellement concernés par les inspections, recevront une visite conseil mais ne seront pas notés.
Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 21:29

Vers une hausse du ratio

 

La nouvelle note de service pour la hors-classe des PE est en préparation. Lors d’un groupe de travail ministériel, le SE-Unsa a rappelé son exigence d’une nouvelle hausse du ratio pour les PE. En attendant la parution de l’arrêté officiel fixant le ratio, le ministère a confirmé une hausse à 5.5% (au lieu de 5% actuellement) pour 2017.
 
Comment se calcul le barème ? Il y a aura vraisemblablement peu de changement par rapport au barème des années précédentes. Pour rappel, voici les éléments pris en compte :
 
 
Echelon et note
 
Échelon au 31/08/2017 x 2 + note au 31/12/2016
 
Bonifications du barème
 
Exercice effectif en écoles ou établissements éducation prioritaire
 
Politique de la ville (arrêté de 2001)
2 pts
Rep+
2 pts
Rep
1 pt
 
Des conditions de durée d’exercice sont nécessaires pour pouvoir en bénéficier : il faut au moins 4 ans dans la même école ou établissement (*), année en cours comprise.
La clause de sauvegarde pour les collègues qui étaient affectés dans des écoles ou établissements ne bénéficiant plus d’un classement en éducation prioritaire est maintenue.
 
Directeurs et conseillers pédagogiques
1pt pour les directeurs d’école et les conseillers pédagogiques.
L’avis du SE-Unsa
Lors du groupe de travail, le SE-Unsa a dénoncé la condition d’exercice en éducation prioritaire au sein d’une même école ou établissement. Cela exclut les personnels affectés sur des postes partagés ainsi que les collègues affectés sur les postes de brigade Rep+. Pour le SE-Unsa, ces personnels, qui exercent toute l’année en éducation prioritaire doivent aussi voir leur engagement reconnu.
A partir du 7e échelon, tout professeur des écoles peut prétendre au passage à la Hors-classe.
Evaluez vos chances en contactant votre section : 92@se-unsa.org
 
Pour rappel, à compter de la rentrée 2018, les règles d’avancement de grade seront modifiées : http://enseignants.se-unsa.org/Carriere-renovee-un-systeme-d-avancement-rassurant
 
(*) ou deux écoles si le changement est consécutif à une mesure de carte scolaire. 
Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92