Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Vendredi 7 mai 2021 : CDEN. Règlement-type départemental

Mardi 22 juin 2021 : GT. Ajustements de carte scolaire

Jeudi 24 juin 2021 : CTSD. Formation continue

 

 

 

 

Téléchargements

10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 13:22

Encore des changements, sans amélioration ! 

 

La ministre a annoncé le 2 avril des changements dans le calendrier scolaire pour les 3 prochaines années scolaires : 

  • des nouvelles zones pour prendre en compte la réforme des régions (voir carte du ministère ci dessous)
  • une rentrée des élèves toujours en septembre (le 1er quand c’est pertinent)
  • des vacances de printemps avancées pour satisfaire les demandes des professionnels des zones de montagnes
  • le pont de l'ascension pour tous


Concrètement cela donne pour 2015/2016 :

  • une rentrée des élèves le 1er septembre au lieu du 31 août
    => la journée de classe perdue étant reportée début juillet
  • le début des grandes vacances le mardi 5 juillet après le classe
    => le lundi 4 et le mardi 5 compensant la rentrée retardée d’une journée et le vendredi de l’ascension
  • les vacances de printemps avancées d’une semaine pour toutes les zones
    => une dernière période, déjà trop longue, rallongée d’autant !

Rappelons que les 2 jours supplémentaires aux vacances de la Toussaint, conjugués aux rattrapages devenus quasi impossibles sur les mercredis avec les nouveaux rythmes, grignotaient déjà les congés d’été… Avec la rentrée des élèves retardée et le vendredi de l’ascension à compenser, cela retarde de 2 jours supplémentaires la sortie des élèves. 

Le SE-Unsa n’était pas satisfait de la précédente version du calendrier scolaire et l’est encore moins de celle-ci qui déséquilibre davantage le rythme de l’année scolaire.

Nous aimerions que cette question soit remise à plat en explorant notamment la possibilité de déconnecter le calendrier du lycée, contraint par les épreuves du bac, de celui de l’élémentaire et du collège et d’étudier la possibilité de petites vacances supplémentaires permettant une pause pendant la 5ème période toujours trop longue.

Nous n’avons pas pour le moment de précisions concernant la 2ème journée de pré-rentrée, nous devrions en avoir au plus tard au CSE du 10 avril, nous mettrons alors à jour cet article.

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 13:11

Le projet très peu modifié

 

Le projet initial envoyé par l’administration a été très peu modifié au cours de cette réunion. Les chiffres annoncés par certains directeurs n’ont pas été retenus. Le directeur académique nous a indiqué tenir compte des remontées, à partir de « base élève ». A la lecture de ce projet, le SE UNSA constate que quelques écoles ont des moyennes supérieures à 27 en élémentaire et à 28 en maternelle.

Modifications : Ville d’Avray (annulation de l’ouverture à l’élémentaire La Ronce, annulation de la fermeture à l’élémentaire Jean Rostand). Levallois : deux fermetures à  la maternelle George Sand, une ouverture à la maternelle Anatole France, annulation de l’ouverture à l’élémentaire Georges Sand.

Le directeur académique (graphiques à l’appui) nous a informés qu’en maternelle, depuis 10 ans les effectifs  en moyenne ont diminué, alors qu’ils sont stables en élémentaire. Pourtant dans les écoles (hors REP), il n’est pas rare de croiser des classes à 30. A la demande de l’ensemble des syndicats, les décharges exceptionnelles de direction ont été maintenues,  excepté à Eugène Petitot à Puteaux (perte 0.50) et aux Bruyères à Sèvres (perte 0.25).

Sept écoles en REP et REP+ vont bénéficier du  dispositif « plus de maîtres que de classes », il s’agit de Marcel Cachin à Bagneux,  Jean Jaurès à Clichy, Paul Langevin A et Jean Lurçat à Gennevilliers, Honoré de Balzac à Nanterre, avec maintien de ce dispositif pour Maxime Gorki à Nanterre et Langevin Wallon à Colombes.

Enfin, plusieurs écoles ouvriront une classe « moins  de trois ans » à effectifs réduits (18 élèves). Ces classes seront fléchées dans le projet du mouvement.

ASH : Monsieur le directeur académique nous redit son attachement à ce que les postes de direction CMPP ne soient plus pourvus par du personnel éducation nationale. Plusieurs fermetures dans les CMPP, SSEFIS, SESSAD  ont été décidées notamment à Baguer  - 3 postes (Asnières), au CMPP de Rueil (-1G, -1 direction), au CMPP d’Asnières (-1G) …

Monsieur le Directeur Académique nous a annoncé avoir été sollicité par certaines communes pour un changement des rythmes scolaires. Il s’agit de Vaucresson, Malakoff et Vanves, Courbevoie et Clichy. Monsieur Wuillamier étudiera ces projets avec la plus grande attention, il regrette que ces propositions ne soient pas précédées d’un bilan approfondi des rythmes actuels. Ces changements se traduiraient pour les personnels à des modifications majeures  d’emploi du temps, pour la rentrée 2015, alors que le mouvement des enseignants doit commencer cette semaine. Nous redirons notre souhait que ces modifications n’interviennent pas après le mouvement des  enseignants. D’autre part dans l’intérêt d’un service public de qualité, il nous semble essentiel que les horaires des écoles  soient  maintenus plusieurs années.

Fabienne SIRE

Représentant SE-Unsa 92 au CTSD 

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans Carte scolaire
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 13:13

L'évaluation français CE2 ne sera pas "nationale"

 

Pas de grand dispositif national pour l'évaluation en français en début de CE2, mais des outils d'évaluation diagnostique mis à disposition

 

Le SE-Unsa a interrogé la directrice de la DEPP*, lors d’une rencontre le mercredi 18 mars, sur une future évaluation nationale en français en début de CE2 annoncée par la ministre le lundi 16 mars. Catherine Moisan nous a indiqué : " Ce n'est pas une évaluation "nationale" à des fins de mesure de la performance mais une "banque d'outils" d'items standardisés à destination des professeurs des écoles pour qu'ils repèrent ce qui est acquis ou non acquis par leurs élèves."  Elle a également précisé que des remontées nationales, dans ce cadre, n'avaient aucun intérêt. Ce qui a du sens,  c’est la mise en place d’un pilotage pédagogique de proximité au plus prés des élèves selon les problématiques propres à chaque école ou établissement.


L’objet des évaluations diagnostiques est de proposer des outils aux collègues afin qu'ils puissent très rapidement pointer les difficultés des élèves et mettre en place une différentiation efficace.

Cette banque d'outils sera alimentée tout au long de l'année 2015/2016 afin que les collègues puissent y trouver des soutiens leur permettant de mettre en œuvre le plus justement possible le nouveau socle et les nouveaux programmes lors de la rentrée 2016.

Le SE-Unsa apprécie qu’un travail partenarial soit mis en place, dans ce cadre, entre la DEPP, la DGESCO* et le CSP* pour proposer des contenus accessibles et utilisables par les professionnels de terrain dans une démarche cohérente.

 

DEPP : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance

DGESCO : Direction générale de l'enseignement scolaire

CSP : Conseil supérieur des programmes

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 16:02

Départs en stage CAPA-SH et DDEEAS, liste d'aptitude à la direction d'école

 

CAPA-SH

Il y aura autant de départs que l'année dernière, à savoir 41, répartis de la manière suivante :

Option A : 1 départ (pour 1 candidature)

Option B : 0 départ (aucun candidature)

Option C : 4 départs (pour 8 candidatures)

Option D : 12 départs (pour 18 candidatures)

Option D' : 3 départs (pour 3 candidatures)

Option E : 6 départs (pour 9 candidatures)

Option F : 8 candidats (pour 8 candidatures)

Option G : 7 candidats (pour 12 candidatures)

 

DDEEAS

1 seul départ en stage pour 12 candidatures. Une réflexion est à l'étude pour qu'à l'avenir les directions des établissements spécialisés soient confiées à des personnes du secteur médical.

 

Liste d'aptitude à la direction d'école

71 collégues ont présenté leur candidature. 4 ne se sont pas présentés, 19 ont reçu un avis défavorable, 41 ont eu un avis favorable et 7 étaient exemptés d'entretien. Au total ce sont donc 48 collègues qui ont été inscrits sur la liste d'aptitude.

 

Si vous souhaitez connaître un résultat vous concernant merci de nous contacter à 92@se-unsa.org

David PLANCHE

Elu SE-Unsa 92 à la CAPD

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 09:31

Quels changements dès 2015 ?

 

Le calendrier scolaire sera examiné en CSE à la mi-avril. À l'heure actuelle, voilà ce qui se profile :

  • Zonage
On reste bien sur 3 zones mais avec un redécoupage des académies
Zone A = Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Besançon, Dijon, Bordeaux, Limoges, Poitiers
Zone B = Amiens, Lille, Strasbourg, Nancy-Metz, Reims, Caen, Rouen, Orléans-Tours, Nantes, Rennes, Aix-Marseille, Nice
Zone C = Créteil, Paris, Versailles, Toulouse, Montpellier
  • Rentrée
Rentrée des enseignants : lundi 31 août
Rentrée des élèves : mardi 1er septembre
  • Pont de l'Ascension
Il sera définitivement inscrit dans le calendrier.
 
Le SE-Unsa prend acte de ces ajustements. Il constate que ce calendrier n’est guère différent de ceux qui l’ont précédé et qu’il ne répond pas de manière satisfaisante au déséquilibre entre les différentes périodes de travail et à la longueur démesurée de la dernière période pour l’école et le collège. Il regrette que le calendrier scolaire ne soit pas pensé et réfléchi plus globalement. Ce n'est pas au détour de considérations "annuelles" que ce dossier doit être étudié ; il mérite une discussion de fond pédagogique et éducative avec l'ensemble des acteurs concernés. Le ministère s’était engagé à publier le calendrier trois ans avant de manière à permettre à toutes les composantes de la société de s’organiser. On est loin du compte !
Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 21:40

Très loin du compte !!!

 

Cette année encore les résultats des permutations informatisées ne sont pas à la hauteur des attentes. Seuls 164 collègues ont obtenu leur changement de département (10 de plus que l'an dernier) pour 1290 demandes. Dans le même temps le département enregistre l'arrivée de 97 collègues.

Retrouvez ci-dessous le tableau des départements obtenus par les collègues sortants ainsi que leurs barèmes.

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 11:56

Travailler plus ... pour gagner autant !

 

Le crédit de formation de 200h autrefois attribué aux AED-AVS, et qui permettait entre autres une réduction du temps de service annuel (de 1607 à 1407 heures) a disparu du décret régissant les AESH. Aujourd’hui, pour un salaire égal, un(e) AESH travaille donc 200h de plus sur l’année.

Statutairement, ce changement induit par le décret de juin 2014 n’est pas acceptable ; encore moins quand l’on sait que ce métier est exercé à 95% par des femmes, qui déclarent  peiner « à joindre les deux bouts » du fait d’un temps partiel subi par 90% d’entre elles.

À l’heure où nous fêtons les 10 ans de la loi handicap, il est par ailleurs plus que regrettable que les compétences de ces personnels, indispensables à la scolarité des enfants en situation de handicap, ne soient pas reconnues. Cette reconnaissance passe entre autres par l’octroi d’une formation et d’un diplôme dignes de ce nom. Le SE-Unsa a voté contre ce décret, qui laissait craindre des reculs statutaires, et ne répondait pas suffisamment aux besoins des élèves concernés. Force est de constater que nous avions raison, et que les propositions défendues alors méritent encore d’être portées.

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 11:35

On avance !

 

La nouvelle note de service pour la hors-classe des PE est maintenant connue. Elle concrétise les décisions des chantiers métiers et la valorisation des enseignants en éducation prioritaire.

Augmentation du ratio

Cette année, le ratio passe à 4,5 % au lieu de 4% l'an dernier, ce qui permettra plus de passages à la hors classe. Grâce à l'action du SE-Unsa, le ratio a progressivement augmenté au fil des dernières années : à 2% en 2012, il est passé à 3% en 2013 puis 4% en 2014. C'est la concrétisation du protocole d'accord de 2013 signé avec le Ministre de l'Éducation Nationale. 

Reconnaissance des missions des directeurs et des conseillers pédagogiques

Les conclusions des groupes de travail menés dans le cadre de la refondation de l’école sont concrétisées :

  • généralisation du point supplémentaire pour les directeurs d’école
  • un point pour les conseillers pédagogiques

Valorisation de l’engagement des enseignants en éducation prioritaire

Conditions de durée d’exercice :  

  • 2015 : au – 3 ans dans une école
  • 2016 : au – 3 ans dans la même école (*)
  • 2017 : au – 4 ans dans la même école (*)
  • 2018 : au – 5 ans dans la même école (*)

Politique de la ville

2 pts

ZEP, RAR, ECLAIR, RRS

1pt

REP+

2 pts

REP

1 pt

Nos interventions lors du groupe de travail préparatoire auront permis de rajouter les collègues affectés en ZEP/RAR/ECLAIR/RRS en 2014-2015. Le ministère n’attribuait le point supplémentaire qu’aux collègues en exercice dans les écoles REP+ et Politique de la ville.

Barème de base

Échelon au 31/08/2015 x 2  +  note au 31/12/2014

À partir du 7ème échelon, tout professeur des écoles peut prétendre au passage à la hors classe. Pour savoir quelles sont vos chances, contactez votre section départementale du SE-Unsa.

Le SE-Unsa réitère sa demande d’augmentation du ratio de passage à la hors-classe des PE pour atteindre les 7%.

(*) ou une école si le changement est consécutif à une mesure de carte scolaire.       

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 15:49

C'est possible !

 

Il existe 2 possibilités (en plus du concours interne) si un enseignant du 1er degré souhaite exercer dans le 2nd degré : le détachement et la liste d’aptitude.

Détachement

La note de service pour les demandes de détachement dans les corps des personnels enseignants, d'éducation et d'orientation des premier et second degrés est parue au BO du 16 décembre 2014 (consultable ici).

Les dossiers (voir Bulletin officiel) devront être transmis à l’Inspection Académique sous couvert de l’IEN. L’administration transmet ensuite les dossiers au rectorat. Les décisions seront connues fin juin après avis de la Commission administrative paritaire nationale du corps du second degré concerné.

La fiche de suivi se trouve sur ce lien

Liste d’aptitude

Tous les professeurs des écoles titulaires peuvent accéder au corps des certifiés ou des Professeurs d’EPS par liste d’aptitude, à condition d’être âgés d’au moins 40 ans et de justifier de 10 ans de services effectifs d'enseignement.

Les candidatures sont à formuler par l’intermédiaire d’un imprimé disponible en pj. Ce dossier doit être transmis pour le 4 février 2015 au rectorat de l’académie de rattachement. Les dossiers sont d’abord étudiés et classés au niveau académique. Seules les candidatures retenues par le recteur sont remontées au ministère qui prend la décision finale.

La procédure est détaillée dans la note de service n°2014-170 du 16-12-2014 (consultable ici).

La fiche de suivi et le formulaire de demande se trouvent sur ce lien

Le SE-Unsa, syndicat du 1er et du 2nd degré, peut vous renseigner.

Pour le SE-Unsa, la mobilité professionnelle doit être une réalité pour les enseignants qui le souhaitent.

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 14:59

Permutations informatisées

 

Quelques points importants de cette CAPD :

On note pour ce mouvement interdépartemental une progression de 14 % du nombre de demandes, ce qui en nombre de dossiers se traduit par 40 dossiers de plus par rapport à 2014.

Les années précédentes il y a eu peu de départ en raison des difficultés à pourvoir nos postes sur le département.

Aujourd’hui, nous sommes excédentaires.

Evolution du nombre de demandes de bonification au titre du handicap :

- 2013             29

- 2014             36

- 2015             43

Nombre de demandes de bonification accordées :

- 2014             11

- 2015             23

La bonification de 800 points est accordée aux demandeurs après avis du médecin de prévention, soit sur tous les vœux, soit sur le seul vœu formulé, soit sur un vœu en particulier. Il est arrêté que si les collègues bénéficiant de cette bonification n’obtiennent aucun des vœux qu’ils ont faits lors de ce mouvement interdépartemental, ils auront automatiquement une priorité lors des inéats/exéats.

Evolution du nombre de permutations accordées :

- 2011             238

- 2012             193

- 2013             118

- 2014             154

Une précision est apportée par la DSDEN concernant les 80 points pour un rapprochement de conjoint « hors académie limitrophe » : Ils ne peuvent être accordés si le département demandé est limitrophe du département d’origine et si la durée de séparation est inférieure à 6 mois.

240 collègues n’avaient pas confirmé leur participation, ils ont été contactés et au 27/01/2015 ce sont 126 accusés de réception qui ont été reçus par la DSDEN. La date limite de réception est fixée au 02/02/2015.

Pascal ROSAMONT

Elu SE-Unsa 92 à la CAPD

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92