Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

92@se-unsa.org

Réunions d'information syndicale

Mercredi 10 novembre 2021 : Permuts 2022

Mardi 16 novembre 2021 : Préparation à l'entretien de direction

21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 10:46

Une charte de confiance entre les directeurs et les IEN : chiche !

 

La loi sur la Refondation de l’École a mis en avant la priorité au primaire. Dans ce cadre, un travail relatif à l’amélioration des conditions de travail de directeurs d’école s’est amorcé. Il s’avère aujourd’hui que le dossier particulier de la direction d’école piétine, notamment sur le volet « simplification des tâches ».

Avec GDID (Association nationale des directeurs et directrices), les syndicats SIEN-Unsa (inspecteurs de l'Éducation nationale) et Sgen-CFDT, le SE-Unsa a élaboré et signé une charte de confiance entre les IEN et les directeurs d’école ou directrices d’école (voir ci-dessous). Elle a été remise au Ministère de l’éducation nationale le 14 janvier et vise à faire vivre un climat de confiance entre les différents acteurs.

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans Direction d'école
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 19:15

Le combat continue

 

Après sa création grâce au SE-Unsa et l’ensemble des signataires de la pétition de 2013, l’ISAE(*) doit maintenant être augmentée.

Les 55 000 signatures de la dernière pétition « Pour une augmentation de l’ISAE » enlèvent tout doute sur les attentes de la profession pour que cette indemnité atteigne les 1200 euros de l'Isoe du 2nd degré. 

Dans un courrier adressé au SE-Unsa, la ministre a confirmé que la revalorisation de l’ISAE serait traitée dans le cadre des négociations en lien avec l’accord PPCR (Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations) : voir PJ.

Ces affirmations sont un signe fort. Le SE-Unsa participera aux rencontres programmées pour que la revalorisation de l’ISAE soit effective et qu’elle atteigne les 1200 Euros avant la fin du quinquennat.

(*) Indemnité de Suivi et d’Accompagnement des Elèves

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 13:58

Enfin les postes offerts !

 

La session 2016 du CRPE offrira 12 911 postes aux différents concours de recrutement de professeurs des écoles, soit 951 postes de plus que lors de la session 2015 (+ 7,95 %).

L'augmentation du recrutement d'enseignants et personnels d'éducation annoncée en début de quinquennat continue donc dans le premier degré comme dans le second !

Il est à noter une certaine disparité des évolutions des postes offerts selon les académies, mettant en avant des besoins différents.

Concernant le concours externe qui représente la grande majorité du recrutement, on retient de fortes augmentations pour les académies de Montpellier (+ 68,8 %), Rennes (+ 33,7 %), Nice (+ 33 %) ou encore Lille (+ 31,3 %).

On peut cependant regretter la parution tardive de ces postes offerts notamment pour les candidats des académies connaissant de fortes baisses : Clermont Ferrand (- 52,5 %), Besançon (- 30,2 %) et Limoges (- 29,5 %).

Retrouvez ICI le nombre de postes offerts par concours et par académie (externe, externe spécial, 3ème concours, second interne, second interne spécial, examen professionnel).

 

Evolution du nombre de postes offerts au CRPE entre 2015 et 2016 pour les concours externes et 3ème concours

Académie

Concours externe

2015

Concours externe

2016

Concours externe spécial (langues régionales)

2015

Concours externe spécial (langues régionales)

2016

Troisième concours

2015

Troisième concours

2016

Aix-Marseille

536

580

-

-

14

20

Amiens

340

400

-

-

10

50

Besançon

265

185

-

-

0

-

Bordeaux

397

438

27

31

14

18

Caen

211

174

-

-

5

4

Clermont-Ferrand

200

95

-

-

5

5

Corse

17

14

17

1

1

15

Créteil

1 540

1635

-

-

95

110

Dijon

254

301

-

-

16

19

Grenoble

656

555

-

-

14

10

Guadeloupe

54

46

-

-

2

3

Guyane

108

127

3

5

12

8

Lille

588

772

-

-

12

18

Limoges

112

79

-

-

1

1

Lyon

673

615

-

-

27

25

Martinique

45

52

6

8

4

5

Montpellier

308

520

15

20

17

50

Nancy-Metz

284

292

2

2

14

16

Nantes

419

441

1

1

30

33

Nice

230

306

3

2

14

25

Orléans-Tours

401

407

-

-

13

8

Paris

327

351

-

-

5

6

Poitiers

170

190

-

-

4

9

Reims

270

214

-

-

5

6

Rennes

196

262

24

49

18

27

La Réunion

140

180

1

2

13

18

Rouen

355

350

-

-

15

10

Strasbourg

294

322

50

50

3

3

Toulouse

300

340

10

-

4

-

Versailles

1 430

1615

-

-

60

110

TOTAL

11 120

11 858

159

183

447

632

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans Stagiaires et débuts de carrière
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 13:44
Voeux 2016
Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 11:03

Une répartition à caractère social

 

Le ministère de l’Éducation nationale vient de publier la répartition des moyens pour la rentrée 2016. Le SE-Unsa acte la création de 6639 postes qui confirment les engagements présidentiels de 54000 sur le quinquennat.

Les nouveaux indicateurs de répartition confortent les orientations sociales de la politique d’affectation des moyens.  Avec 1643 postes fléchés, on attribue plus à ceux qui ont moins. L’académie de Créteil, par exemple, voit sa dotation franchir le seuil symbolique des 1000 postes. Pour le SE-Unsa, on se donne enfin les moyens des traiter l’accumulation des difficultés.

La priorité au primaire est également confirmée avec près de 58% des moyens attribués. Pour le SE-Unsa, elle doit permettre de rattraper le retard pris dans  l’accueil des tout petits et « le plus de maîtres que de classes ».  Elle doit aussi contribuer à l’application intégrale du nouveau régime de décharges des directeurs d’école, encore balbutiant dans trop de départements.

Le SE-Unsa s‘interroge sur les retraits de moyens qui affectent les académies de Caen, de la Martinique et de la Guadeloupe qui, au-delà des pertes d’élèves, rencontrent de réelles difficultés sociales.

Dans le second degré, où les dotations sont positives dans la quasi-totalité des académies, c’est la question de la poussée démographique en lycée et de la réforme du collège qui concentrera l’attention du SE-Unsa. La nouvelle ambition pédagogique en collège doit s’appuyer sans ambiguïté sur des dotations clairement identifiées.

C’est maintenant dans les rectorats que va se traiter la répartition de ces moyens. Pour le SE-Unsa, ce sont les mêmes critères sociaux et territoriaux qui doivent prévaloir au plan local dans la plus totale transparence.

Pour notre académie de Versailles ce sont 870 postes qui seront crées, dont 500 pour le 1er degré. La répartition par département n'est pas encore connue à ce jour.

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans Carte scolaire
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 12:12

Bilan de rentrée, avenir des SEGPA et fonds sociaux

 

Ce CDEN remplaçait celui du 19.11.15 reporté du fait des attentats sur Paris. Le DASEN, après avoir rendu hommage aux victimes, a rappelé que les sorties scolaires étaient à nouveau autorisées sauf celles effectuées en transport en commun et que, sauf avis contraire du maire, les parents étaient autorisés à rentrer dans les écoles.

Le bilan de la rentrée constituait l'essentiel de cette réunion.

Un effort de transparence de l'administration sous la forme d'un document remis à chacun, a permis de se faire une idée des conditions de rentrée : 25.12 élèves par classe en maternelle, 24.7 en élémentaire et 26.2 au collège. Soit une légère diminution du taux d'encadrement dans le 1° degré -0.1 et une augmentation dans le second degré + 0.2.

Une attention particulière a été portée par le DASEN sur l'accueil des moins de 3 ans. La question des remplacements dans le 1° degré reste sensible et devra encore être améliorée pour éviter les « tensions » existantes.

Dans le second degré, ce sont les difficultés rencontrées dans la mise en place de la réforme des collèges qui nécessitent encore formation des personnels, concertations et communication.

Une grosse partie de la discussion a porté sur les fermetures envisagées dans les SEGPA : les effectifs d'un certain nombre de ces classes sont très faibles (Gennevilliers, Nanterre, Clichy, Levallois...), l'administration envisage donc des regroupements pour leur redonner « une dynamique pédagogique ». La question qui semble posée est celle du désintérêt des familles pour cette filière ; à la demande de l'UNSA, de la FCPE et des autres syndicats sauf FO et SNE, un groupe de travail se réunira pour tenter de résoudre ce problème (lire le voeu ci-dessous).

Enfin le DASEN est revenu sur la dotation « fonds sociaux » modulée selon que les collèges disposent ou non de réserves sur ce poste. Les collèges sont invités à renforcer les liens avec les familles en difficulté en allégeant les procédures pour permettre l'accès aux aides financières (pour l'achat de matériel scolaire, la restauration, les voyages scolaires...).

 

Gilles DELISLE

Représentant UNSA-Education 92 au CDEN

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 14:42

Ils sont publiés au B.O.

 

Les nouveaux programmes des cycles 2, 3 et 4 qui entreront en vigueur à la rentrée 2016 ont été publiés au B.O. hier matin.

Ils sont disponibles sous 7 formats numériques différents que vous trouverez ici.

Le SE-Unsa a demandé que soit aussi proposée une autre forme de présentation de ces programmes, en arborescence sur un portail numérique, permettant des entrées multiples et des liens avec les documents d'accompagnement à venir.

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 14:29

Vers une disparition des circonscriptions ?

 

Les Inspections générales viennent de publier un rapport sur le pilotage et le fonctionnement de la circonscription du 1er degré.

3 axes de réflexion

  • un état des lieux du fonctionnement des circonscriptions
  • une amélioration du pilotage au service de la réussite des élèves
  • la pertinence des entités circonscriptions

Principaux éléments du rapport

La circonscription ne répond pas à une logique de territoires éducatifs et/ou administratifs. Elle est perçue différemment selon que l’on est élu, enseignant ou chef d’établissement.

L’IEN* est reconnu comme un interlocuteur de proximité, « médiateur » pour les directeurs, caution pédagogique et réglementaire pour les principaux et contact institutionnel pour les élus. Ses missions ont évolué et conduisent à un recul significatif du volet inspection dans les classes.

À cela s’ajoute un fonctionnement du 1er degré avec une articulation entre les pilotages académique, départemental et de circonscription, loin d’être évidente.

Au regard de ces éléments, le rapport envisage une évolution de l’organisation structurelle selon deux options :

1/ Maintien des circonscriptions du 1er degré avec :

  • une amélioration du fonctionnement pour un pilotage renforcé
  • une amélioration de la carte des circonscriptions pour plus de pertinence territoriale et pédagogique

2/ Disparition des circonscriptions avec une transformation de la structure école :

  • soit en établissements publics du 1er degré avec l’octroi d’un statut aux directeurs d’école
  • soit en établissements publics du socle commun autour du collège avec un chef d’établissement (le principal) et des adjoints du 1er degré (personnels de direction)

L’avis du SE-Unsa

Une évolution structurelle est indispensable, au regard de l’évolution des missions des IEN d’une part, mais aussi et surtout des directeurs d’autre part.

L’indispensable articulation entre circonscriptions et écoles, la complexification de la gestion administrative ainsi que le besoin de renforcer le pilotage pédagogique impliquent nécessairement des réorganisations.

Du côté des directeurs d’école, le volet tâches administratives a pris beaucoup de place. Une vraie reconnaissance du métier de directeur, avec pourquoi pas un statut d’emploi pourrait être une solution qui tendrait à améliorer le fonctionnement.

*IEN : Inspecteur de l’Éducation nationale

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 16:26

Demandez le programme !

 

Comme tous les ans le SE-Unsa 92 vous propose sa préparation à l’entretien de direction. Elle se déroule en 5 séances de 2 heures. La première séance aura lieu le mardi 17 novembre à 17h30.

Demandez le programme en cliquant ici

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 09:08

C'est possible !

 

Vous êtes enseignant ou personnel d’éducation titulaire et la possibilité d’exercer dans un autre corps vous intéresse ?
Le SE-Unsa vous renseigne !

Il existe 2 possibilités de changer de corps sans passer de concours.

Le détachement

Cette possibilité est ouverte à tous les enseignants et personnels d’éducation titulaires. Par le biais du détachement, on peut devenir PE, Certifié, PLP, Prof d’EPS, CPE ou Agrégé. La licence est le niveau de diplôme exigé (sauf pour devenir agrégé où un master 2 est nécessaire). Le détachement est accordé pour 2 ans, avec la possibilité ensuite soit de revenir dans son corps d’origine soit d’intégrer définitivement le corps de détachement.

La liste d’aptitude

Cette possibilité est ouverte à tous les enseignants et personnels d’éducation titulaires. Il faut cependant être âgé d’au moins 40 ans et justifier de 10 ans de services effectifs d’enseignement. Par le biais de la liste d’aptitude, on peut devenir Certifié, Prof d’EPS ou Agrégé (possibilité réservée aux certifiés, PLP, prof d’EPS). Durant la 1ère année, vous êtes stagiaire dans le corps d’accueil avant de pouvoir être titularisé à la rentrée suivante.

Les 2 procédures sont détaillées tous les ans au Bulletin Officiel en décembre.

Le SE-Unsa, syndicat du 1er et du 2nd degré, peut vous renseigner.

Vous voulez en savoir plus sur les modalités de candidature, les pièces justificatives, le traitement des demandes ?
Recevez les 1ères infos en remplissant le formulaire.

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92