Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Vendredi 7 mai 2021 : CDEN. Règlement-type départemental

Mardi 22 juin 2021 : GT. Ajustements de carte scolaire

Jeudi 24 juin 2021 : CTSD. Formation continue

 

 

 

 

Téléchargements

13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 12:10

Après la séquence étouffante que vient de vivre notre République, la Ministre de l’Éducation nationale a réuni les organisations syndicales le 12 janvier afin d’échanger sur l’avenir et l’aide à apporter aux personnels.

C’est l’École qui doit aujourd’hui, encore une fois, trouver les ressources pour aller à la rencontre de tous les élèves, écouter et entendre, convaincre, ferrailler contre les idées reçues, les amalgames faciles, le sectarisme, la violence. Paradoxalement, cette École qui a vu passer entre ses mains les trois terroristes est la même qui a conduit plus de trois millions de personnes à estimer devoir se lever pour dire non à la violence, au racisme, à l’antisémitisme.

Pour l’Unsa Éducation, l’École ne peut pas tout. Elle est, comme toujours, l’exact reflet de notre société. Elle est aussi l’institution dont les acteurs, quotidiennement, âprement, pied à pied, luttent contre la violence, le racisme et la xénophobie. Ce combat est un long combat. Certes, il faut bâtir un plan d’urgence, sur le court terme, mais il est également vital de mener un travail sur le temps long, pour montrer aux équipes qu’elles sont soutenues dans la transmission des valeurs républicaines. Accompagner les personnels, cela signifie aussi, les former. Fournir des outils sera vain si l’on n’apprend pas à les utiliser.

L’École est en première ligne et ses personnels sont aujourd’hui extrêmement mobilisés. Ils demandent juste d’être accompagnés, soutenus. Ils se battront pour les valeurs de la République qui ont conduit dans la rue des millions de personnes ces derniers jours. Mais ils ne peuvent le faire seuls.

Au cours de la discussion avec la Ministre, l’Unsa Éducation a fait valoir les arguments suivants :

• Il faut prendre en compte les réactions des élèves dans toute leur complexité sans toutefois surmédiatiser les points de conflit. Tous les personnels (pas seulement les enseignants) sont concernés par les réactions des élèves (refus des minutes de silence, justification des actes de violence etc.).

• L’École ne doit pas être flagellée. Le sursaut républicain amenant aux manifestations de ces derniers jours doit aussi à l’École. En revanche, l’École et ses personnels doivent être accompagnés. Il est nécessaire de fournir des ressources, de mobiliser les chefs d’établissement, les corps d’inspection pour être physiquement sur le terrain afin d’accompagner au plus près, les personnels.

• La formation initiale et continue doit être travaillée pour aider les personnels à appréhender ces situations très difficiles à gérer.

Les recteurs sont réunis le 13 janvier afin de leur demander de mobiliser les ressources locales : personnels de direction, corps d’inspection, référents laïcité, référents mémoire et citoyenneté mais aussi les conseils d’école, conseils d’administration, conseils de vie lycéenne et collégienne.

Des outils seront de nouveau mis à disposition :

• Le site Eduscol comprendra dans les jours qui viennent des ressources en termes d’aide comportementale lors de situations difficiles ;

• Des parcours de formation continue seront proposés sur M@gistère. (Les organisations syndicales ont insisté sur la nécessité de formations en présentiel) ;

• Une plateforme élaborée en commun avec la LICRA est en cours de finalisation, avec une aide de formation en ligne ;

• L’accent va également être mis sur la consultation relative à l’Enseignement moral et civique.

À savoir :

• Un livret de prévention de la radicalisation est en cours de finalisation au niveau interministériel ;

• Les semaines de la presse à l’Ecole et de lutte contre le racisme seront également mises à profit.

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 11:11
Liberté, Egalité, Fraternité ... Laïcité

La sauvagerie à l’état brut. Dix-sept vies froidement détruites. Des familles anéanties et un pays sous le choc. Des larmes, de l’incompréhension, du dégoût, de la colère… et dans le même temps un élan d’empathie, de fraternité ainsi qu'une vague de solidarité qui franchit toutes les frontières géographiques, linguistiques ou culturelles.

Avec l’attaque de l’hebdomadaire satirique, ce sont des symboles puissants qui ont été fauchés à l’arme lourde. Des hommes assassinés dont le seul tort aura été d'avoir croqué l’humanité d’un crayon acerbe, insolent, irrespectueux, parfois féroce mais ô combien salutaire.
À travers eux, c’est la liberté d’expression et donc le cœur battant de la démocratie qui a été frappé par un obscurantisme à son paroxysme avec les attaques qui se sont poursuivies.

Ces atrocités viennent de réveiller une république assoupie sur ses principes et notamment celui de laïcité. La laïcité qui reconnaît à chacun le droit à sa propre spiritualité, religieuse ou pas, et qui permet ainsi de rassembler les diversités dans la République. C’est au nom de cette laïcité de la République que l’École a pour mission inlassable de former des citoyens éclairés capables de forger leur libre arbitre et de vivre ensemble : une École libératrice des jougs les plus conservateurs qui emprisonnent et empoisonnent les esprits.

C’est le souffle de cette liberté de penser que crayonnaient les caricaturistes. C’est cette flamme que l’École doit sans relâche entretenir et raviver.

     Je suis Charlie.
     Je suis toutes les victimes.

Christian CHEVALIER
Secrétaire général du SE-Unsa

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 22:20

Le monde du travail, ensemble, pour les libertés et la démocratie

 

Les organisations syndicales françaises s’unissent et se joignent au mouvement citoyen et républicain pour exprimer leur émotion et leur indignation après l’attentat terroriste perpétré contre le journal Charlie Hebdo et face à  tous les actes de violences et d’intolérance.
 
La Démocratie, la République, la Paix, les Libertés de pensée et d’expression sont des biens communs que nous sommes décidés à défendre face à tous les totalitarismes, aux discours haineux et aux tentatives de division et de stigmatisation.
 
Dans cet esprit et dans l’unité, les organisations syndicales CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC, FSU, UNSA et Solidaires appellent le monde du travail ainsi que tous les citoyennes et citoyens à se joindre à toutes les initiatives et manifestations organisées ce weekend partout en France dont la marche silencieuse à Paris ce dimanche 11 janvier à 15H00, place de la République.

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 19:34

Au delà de l'indignation et de l'horreur, ne pas céder aux visées terroristes

 

L’UNSA s’associe à l’indignation générale suscitée par l’attentat sanglant qui vient d’intervenir à Charlie Hebdo. Elle s’incline devant la mémoire des victimes, dont celle des deux fonctionnaires de police qui ont perdu la vie dans l’exercice de leurs missions, et assure de sa sympathie toutes les familles dans la douleur.

Au-delà de l’horreur et de l’émotion  ressenties, la justice devra dire les circonstances précises de ces actes meurtriers, identifier leurs auteurs et les condamner.

En visant un journal, en choisissant délibérément de recourir à une violence extrême et barbare, les meurtriers avaient un objectif : celui d’affaiblir la démocratie. L’UNSA appelle à ne pas céder aux visées terroristes. C’est avec fermeté, mais dans le cadre des valeurs de notre république - la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité qu’il convient de réagir.

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 15:52

La nouvelle carte académique

 

Dans l’académie de Versailles, l’éducation prioritaire est refondée autour de 96 collèges REP et REP+. Les cartes départementales ont été présentées lors de groupe de travail départementaux. Un comité technique académique aurait du se tenir sur ce sujet le 15 décembre. Suite au refus de la FSU et de la CGT de siéger de nombreuses questions restent sans réponse.

Pour le SE Unsa, la carte de l’éducation prioritaire n’est pas immuable et elle doit évoluer en restant destinée aux situations les plus difficiles. Du fait de l’empilement des dispositifs, les situations étaient d’une grande variété et souvent incohérentes. Par exemple, dans l’académie de Versailles, dans plus de 20 établissements en RRS mais non ZEP, les collègues ne percevaient pas de prime ZEP, d’autres n’étaient pas APV et ne donnaient pas droit aux points de bonification pour les mutations...

La réforme ne s’appliquera qu’à la rentrée 2015. Elle ne se fait pas à moyens constants, il y a bien des moyens supplémentaires. Dans les établissements REP+, les enseignants auront droit à une décharge horaire d’une heure trente et à une prime ZEP renforcée (+100%) ; dans les établissements REP, pas de décharge, mais une prime ZEP renforcée (+50%). Les enseignants du premier et second degré de 21 réseaux toucheront une prime ZEP renforcée alors qu’ils ne touchaient rien auparavant.(nouvelle carte)

A l’inverse, 11 établissements sortent de l’éducation prioritaire contre une seule entrée. Cette évolution doit se faire sur des critères solides pour être la plus juste possible. Quatre critères ont été retenus au niveau national pour le ministère : taux de CSP dévaforisées, taux de boursiers, taux de redoublants à l’entrée en sixième, part des élèves issus d’une zone urbaine sensible. Ces indices sont loin d’être d’une grande fiabilité et c’est pourquoi il a été demandé aux départements d’utiliser d’autres critères. Cependant, les critères utilisés dans les départements sont différents et il est donc impossible de distinguer une politique académique claire, pour une carte la plus juste possible. Pour ces réseaux, un contrat d’accompagnement sur plusieurs années est prévu avec un maintien des moyens. (liste des établissements sortants)

Concernant les mutations, le nouveau barème appliqué à l’éducation prioritaire est inacceptable en l’état.

Pour les écoles isolées, qui ont un profil "éducation prioritaire" sans être rattachées à un collège REP, il sera possible de changer leur collège de rattachement, ou bien de maintenir leurs moyens sans "labellisation".

Pour les lycées, il n’y aura pas de changement à la rentrée 2015, les 36 lycées en éducation prioritaire actuellement le resteront. Une nouvelle carte sera présentée au printemps... affaire à suivre donc.

Le SE Unsa exige :

- le réexamen de la situation de 7 des 11 établissements qui sortent de l’éducation prioritaire (Coll. Pasteur à Longjumeau (91) / 92 : collège Anne Frank (Antony), Jean Macé (Clichy), Gay Lussac (Colombes), Pasteur (Gennevilliers), Jean Perrin (Nanterre), Henri Dunant (Rueil-Malmaison).

- le maintien des moyens financiers hors DHG.

- des contrats d’accompagnement d’au moins 4 ans pour les réseaux sortants et les écoles isolées.

- un rétablissement des points APV pour les mutations.

Nous continuerons à être exigeants pour que cette réforme de l’éducation prioritaire débouche sur la possibilité de travailler autrement là où c’est le plus difficile.

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 09:58

Référentiel métier et formation rénovée

 

Le référentiel métier tant attendu par les directeurs d’école est paru, ainsi qu’une formation rénovée (voir BO spécial en bas d'article).

3 axes pour le référentiel, qui déclinent les compétences et capacités ainsi que les connaissances spécifiques associées à chaque activité :

1/ Responsabilités pédagogiques

2/ Responsabilités relatives au fonctionnement de l’école

3/ Relations avec les parents et les partenaires de l’école

Des termes de ce référentiel découle une formation rénovée comportant une formation initiale et une formation continue.

Les 3 semaines de formation préalables à la prise de fonction ainsi que les 2 semaines en début de la 1ère année perdurent.

Les nouveautés            

  • Ajout de 3 jours de stage  au cours de la 1ère année de prise de fonction
  • Mise en  place d’un tutorat pour l’aide à la prise de fonction la 1ère année, assuré par un directeur expérimenté et rémunéré pour cela (300 euros annuels). Le tuteur bénéficiera d’une formation à l’observation et à l’analyse des pratiques professionnelles
  • Organisation d’un module de préparation à l’inscription sur la liste d’aptitude dans le plan de formation continue départemental. L’organisation de la formation revient au DASEN, après avis du conseil de formation départemental  et du comité technique spécial départemental.
Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 16:07

Une progression à tous les niveaux !

 

Les résultats des différents votes sont désormais connus. Une constante : l'Unsa progresse dans les 4 scrutins qui concernaient les électeurs du 92.

Au niveau national, le SE-Unsa conforte sa 2ème place dans le premier degré avec 25,06% des voix et 3 sièges à la CAPN. L'UNSA-Education conserve ses 4 sièges au CTM avec 21,89% des suffrages exprimés.

Au plan départemental, le SE-Unsa 92 conserve son siège à la CAPD avec 12,06% des voix (contre 10,07% en 2011) et au CTSD avec 11,48% (contre 10,22% en 2011).

Un grand merci aux électeurs qui nous ont fait confiance et qui nous permettent de défendre nos valeurs dans les différentes instances pendant les 4 années à venir ! 

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 19:56

Création du compte électeur : la patience est de mise !

 

Si vous avez tenté de créer votre compte électeur depuis l'ouverture du scrutin (hier matin) vous avez du remarquer des délais très longs pour la réception du mail (sur votre boîte mail professionnelle) en confirmant la création.

Comme d'habitude le serveur académique est saturé en cette période de vote ... une raison supplémentaire pour ne pas attendre le dernier moment pour voter Unsa !

Pour créer son compte électeur

Pour voter

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 15:37

C'est parti !

 

Depuis ce matin 10h, et jusqu'au jeudi 4 décembre 2014 à 17h , le scrutin pour les élections professionnelles est ouvert.

Tout se passe sur https://vote2014.education.gouv.fr/#/login

N'attendez pas, dès aujourd'hui votez 4 fois Unsa !

La profession de foi du SE-Unsa pour les instits/PE

La profession de foi du SE-Unsa pour les instits/PE

Elections professionnelles 2014
Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 11:38

L'augmentation progressive est confirmée au SE-Unsa

 

Dans une réponse écrite adressée au SE-Unsa (voir ci-dessous), le ministère vient de confirmer sa volonté de rapprocher le montant de l’ISAE de celui de l’ISOE versée aux enseignants du 2nd degré, au cours des trois prochaines années.

Rappelons que ce sont les 30 000 signatures de la pétition du SE-Unsa, lancée il y a déjà 3 ans, qui ont permis la création de l’ISAE dans le cadre de la refondation et de la priorité au primaire.

Grâce à la combativité du SE-Unsa, cette indemnité va voir son montant progresser. Pour le SE-Unsa, la fin de ce quinquennat doit se solder par l’aboutissement de sa revendication, à savoir une ISAE de 1200 euros annuels.

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92