Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

92@se-unsa.org

Réunions d'information syndicale

Mercredi 10 novembre 2021 : Permuts 2022

Mardi 16 novembre 2021 : Préparation à l'entretien de direction

21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 14:04

40 000 recrutements qui obligent

 

Le ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon, a annoncé 40 000 recrutements d’enseignants pour la rentrée 2013.

L’Unsa Éducation se félicite de cette mesure alors même que le cadre budgétaire général est extrêmement contraint. Elle témoigne de la priorité accordée à l’éducation.

L’Unsa Éducation rappelle cependant que les créations d’emplois doivent concerner toutes les catégories de personnels. Dans la même logique, l’UNSA Éducation demande que des mesures significatives soient prises pour l’Enseignement supérieur et la Recherche.

Ces 40 000 recrutements nous créent des obligations collectives :

  • celle de reconstruire une véritable formation des enseignants pour qu’ils soient effectivement préparés à leur métier dans toutes ses dimensions ;
  • celle d’inscrire ces recrutement nouveaux dans une démarche ambitieuse et volontaire pour rompre avec l’École du tri et de la ségrégation scolaires.

L’École de la République doit désormais garantir à tous les jeunes un socle commun de compétences et de connaissances renforcé et rénové.

Alors que la concertation touche à sa fin, l’UNSA Éducation rappelle que, pour être efficaces, les 18 000 nouvelles dotations budgétaires doivent être accompagnées d’une réelle volonté de changer en profondeur notre École.

La réduction de l’échec scolaire exige cette audace !

Laurent ESCURE

 Secrétaire général de l'UNSA-Education

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 12:30

Le 26/09 à Courbevoie, le 03/10 au Plessis-Robinson

 

Le SE-Unsa 92 organise 2 réunions d’information syndicale, de 9h30 à 12h30 :

Mercredi 26 septembre à Courbevoie (école Guynemer)

Mercredi 3 octobre au Plessis-Robinson (école Anatole France)

La Refondation de l'Ecole, mais aussi le bilan de rentrée, le dossier des EVS, la formation initiale et continue ... et bien sûr vos propres interrogations : retrouvez toutes les informations nécessaires en téléchargeant notre invitation

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 06:36

Une annonce bienvenue

 

Vincent Peillon vient d’annoncer la simplification du Livret Personnel de Compétences pour l’année scolaire 2012/2013, en attendant de nouveaux outils en phase avec le socle commun rénové qui devrait voir le jour à l’issue de la Refondation de l’Ecole.

Le SE-Unsa a porté de nombreuses critiques à l’égard du LPC, qui se voulait à la fois un outil de suivi de l’acquisition des compétences et un outil de validation finale, un outil à l’usage des professionnels et un outil de communication avec les familles. Or, ces fonctions ne peuvent pas être remplies par un seul outil. Il faut laisser aux enseignants et aux équipes la responsabilité professionnelle de l’élaboration des outils de suivi des acquisitions qui permet de réguler les apprentissages. L’évaluation formative relève bien de leurs compétences.

La continuité de la mise en œuvre du socle commun, qui n’est pas remis en cause par le ministre mais qui va faire l’objet d’une redéfinition, exige le maintien du  LPC  dans sa fonction d’attestation de l’acquisition des grandes compétences du socle aux différents paliers.

Le LPC, malgré ses défauts, a conduit les équipes à s’approprier les compétences du socle commun, à questionner les modalités traditionnelles de l’évaluation, à rechercher les moyens les mieux adaptés au développement et à l’évaluation des compétences disciplinaires mais aussi des compétences transversales chez leurs élèves. Le LPC n’est pas seulement l’outil technocratique dénoncé par ceux qui en demandent la suppression, il représente une première tentative, certes insatisfaisante, de mettre en œuvre une évaluation progressive, et positive des acquis des élèves. A la communauté éducative d’élaborer des propositions plus satisfaisantes. C’est ce que fait le SE-Unsa dans le cadre de la Refondation de l’Ecole.

refondation

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 06:32

PES

Réunion d'information syndicale

 

Le SE-Unsa 92 organise une réunion d'information syndicale pour les PES

Mercredi 12 septembre

de 14h à 16h

Maison des Syndicat

245 Boulevard Jean Jaurès

92100 BOULOGNE

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 09:49

Mesures d'ajustement de carte scolaire

 

Ce CTSD s'est tenu dans un contexte défavorable pour pouvoir répondre favorablement aux hausses d'effectif dans certaines écoles. En effet depuis le dernier CTSD de juillet le département est en "surconsommation" de postes. De plus à cette rentrée il manque 30 enseignants sur des postes classes. La liste des mesures prises est donc très réduite.

    

Ouvertures :

ANTONY : Mat Val-de-Bièvre

ASNIERES : élem d'Ormesson

BOULOGNE : élem Point du Jour

CLAMART : élem Louise Michel

COLOMBES : élem Lazare Carnot

LA GARENNE : élem Jean Jerphanion

PUTEAUX : Mat Ancien Couvent

SCEAUX : élem Centre

 

Fermeture :

BOIS-COLOMBES : mat Jules Ferry

Fabienne SIRE

Représentante du SE-Unsa 92 au CTSD

Partager cet article
Repost0
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 18:25

Un dispositif à faire réussir par le dialogue

 

L’UNSA Éducation s’inscrit dans l’appréciation positive mais exigeante qu’a portée son union interprofessionnelle, l’UNSA, sur le projet d’« emplois d’avenir ».

L’UNSA Éducation se félicite qu’un dispositif spécifique soit envisagé pour l’Éducation nationale. La présence, sur trois ans, de 18 000 adultes supplémentaires dans les écoles et établissements scolaires est une bonne nouvelle. L’UNSA Éducation considère d’autre part que ces emplois peuvent faciliter l’accès au professorat de jeunes étudiants issus de milieux modestes. Cela favorisera l’indispensable mixité sociale des enseignants et pourrait permettre de mettre un terme à l’inquiétante désaffection pour les concours.

Lors des discussions que doit ouvrir le ministre de l’Éducation nationale l’UNSA Éducation portera des exigences sur :

  • les modalités de gestion de ces personnels (compte tenu en particulier des difficultés déjà dénoncées sur celle des « emplois aidés »);
  • les tâches et les missions susceptibles d’être confiées à ces « emplois d’avenir »;
  • les dispositifs d’accompagnement et de formation les concernant.

L’UNSA Éducation rappelle que la question des pré-recrutements d’enseignants doit faire l’objet, dans le cadre de la « refondation de l’École », de discussions spécifiques.

L’UNSA Éducation agira pour que le déploiement de ces emplois d’avenir constitue un incontestable « plus » à la fois pour les jeunes concernés et pour le fonctionnement du service public laïque de l’Éducation nationale.

 

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 13:45

A télécharger

 

Les dernières réunions à la DSDEN (Direction des Services Départementaux de l'Education Nationale, ex-IA) se sont tenues trop tard (le mardi 3 juillet) pour que nous puissions envoyer notre dernière publication de l'année avant les vacances scolaires.

Nous avons décidé de faire parvenir notre dernier numéro de l'année de l'Enseignant des Hauts-de-Seine en version papier aux seuls adhérents, mais vous pouvez le consulter en version électronique en cliquant ici.

Bonne lecture, et bonnes vacances !

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 17:30

Du nouveau

 

La D1D vient de nous faire parvenir un nouveau tableau des affectations à titre provisoire réalisées au 13 juillet, ainsi que les affectations des lauréats au concours 2012.

Si vous souhaitez connaître une affectation vous concernant merci de nous contacter en cliquant ici 

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 14:16

La pénurie de professeurs se confirme

 

La totalité des chiffres concernant les admissions aux concours du CAPES externe sont désormais connus. Cette année encore, le déficit de lauréats pèse sur les résultats. Ainsi 706 postes sont restés vacants, ce qui représente 14,56 % des postes à pourvoir. Avec 298 lauréats manquants, les mathématiques se hissent au sommet du podium des disciplines déficitaires, suivies par l’anglais (-131) et les lettres classiques (-95).

Si ces chiffres sont légèrement moins élevés que ceux de l’an dernier, la situation n’en reste pas moins alarmante. La désaffection du métier de professeur s’installe durablement. Au delà du déficit des viviers en master sur la plupart des disciplines proposées au CAPES, c’est bien la question de fond de l’attractivité du métier qui est posée. Il est perçu comme anxiogène et difficile. Il est de surcroît mal payé.

Il est donc temps d’enrayer un phénomène qui pourrait s’amplifier avec les recrutements annoncés de plus de 10.000 professeurs chaque année sur le quinquennat. Pour le SE-Unsa, le débat sur la refondation de l’École de la République doit s’emparer de cette problématique. Elle doit être traitée dans sa globalité : pré-recrutements indispensables pour faciliter l’accès à l’enseignement aux étudiants d’origine modeste, parcours de formation véritablement professionnels, modalités d’affectation revues, accompagnement dès l’entrée dans le métier…

Enfin, il faudra s’attaquer à la rémunération des enseignants. A même niveau de qualification (Master 2), les étudiants se tournent à juste titre vers des métiers mieux rémunérés. L’enquête de l’OCDE pointant le faible traitement des professeurs français comparé à celui de leurs homologues est toujours d’actualité.

Il serait pour le moins paradoxal, à l’heure où se prépare une loi d’orientation ambitieuse pour l’École, que la nation ne se donnât pas les moyens nécessaires pour recruter ceux qui en seront les acteurs majeurs. C’est un véritable défi et le SE-Unsa portera toutes ces questions dans le débat qui vient de s’ouvrir. 

Paris, le 10 juillet 2012

Christian Chevalier, Secrétaire Général

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 15:25

2nde phase du mouvement, ineats/exeats

 

2nde phase du mouvement

Les affectations à titre provisoire sont en cours de réalisation, et ce jusqu'au 13 juillet (date à laquelle la totalité des postes vacants devraient être pourvus). 

Les personnels qui ont obtenu une affectation peuvent la connaître en consultant leur boîte aux lettres sur i-prof. Les affectations seront mises à jour quotidiennenement, le SE-Unsa 92 conseille donc aux collègues restés sans poste de consulter régulièrement leur boîte aux lettres. 

Si vous souhaitez nous contacter cliquez ici

 

Ineats/exeats

Pour rappel le DASEN des Hauts-de-Seine a accordé toutes les demandes d'exeat. L'accord est valable jusqu'au 31 août.

A ce jour 93 exeats ont été réalisés (c'est-à-dire que ces collègues ont aussi obtenu l'ineat du département qu'ils souhaitaient rejoindre). De même 6 ineats pour le 92 ont été réalisés.  

 

Partager cet article
Repost0