Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

92@se-unsa.org

Instances

Réunions d'information syndicale

Mercredi 10 novembre 2021 : Permuts 2022

Mardi 16 novembre 2021 : Préparation à l'entretien de direction

27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 22:03

Affectations provisoires, révisions d'affectation

 

Affectations provisoires

A ce jour 254 collègues sont toujours sans affectation pour la rentrée. Il s'agit essentiellement de T2.

Une grosse moitié (dont nous ne connaissons pas l'identité) devrait obtenir une affectation d'ici la rentrée scolaire.

L'autre moitié devrait être rattachée à une circonscription (proche du domicile) en attente d'affectation. Attention : l'affectation pourra se situer n'importe où dans le département !

Dans les 2 cas les collègues vont recevoir dans les prochains jours un courrier explicatif de la DSDEN. Le SE-Unsa 92 conseille aux collègues en attente de regarder quotidiennement i-prof (rubrique affectation) afin de vérifier si leur situation a évolué. 

 

Révisions d'affectations

27 demandes sont parvenues à la DSDEN. 15 ont essuyé un refus du DASEN, 12 sont en attente d'un complément d'information (avis du médecin ou des assistantes sociales dans la plupart des cas). Les collègues concernés sont invités à rejoindre leur affectation d'origine à la rentrée en attendant la décision du DASEN. 

David PLANCHE

Elu SE-Unsa 92 à la CAPD

 

Partager cet article
Repost0
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 10:54

Une nouvelle Ministre mais des ambitions intactes !

 

La démission du gouvernement de Manuel Valls nommé il y a cinq mois, suite à l’apparition de désaccords politiques importants, entraîne la nomination d’un troisième ministre de l’Éducation nationale alors que la première qualité pour diriger ce ministère reste la constance. L’espoir levé par les grandes ambitions de la Refondation ne cesse d’être malmené. Ce nouveau remaniement conduit encore à du temps perdu pour la refondation de l’École. Les promesses pour le collège et le lycée, faites aux professionnels de l’Éducation, aux parents et aux élèves sont aussi à concrétiser. L’École ne peut plus attendre, elle ne peut plus souffrir du temps politique toujours asynchrone. La nouvelle ministre devra donc donner d’importantes garanties : sur les moyens avec le maintien de la création des 60 000 postes prévus, mais aussi sur le plan pédagogique. Les lycéens, les personnels de l’Éducation, les parents attendent depuis déjà deux ans, les changements nécessaires dans le Secondaire. Il est urgent que certains dossiers soient traités et achevés, comme l’acte II de la vie lycéenne, les rythmes scolaires et le calendrier annuel… D’autres dossiers sont encore à ouvrir pour refonder profondément l’École. Alors qu’une nouvelle crise politique perturbe la rentrée et les réformes, nous, acteurs du monde de l’Éducation, exigeons la reprise d’une Refondation tant attendue et indispensable. À mi-mandat, la poursuite d’une priorité présidentielle à l’Éducation n’aura de réalité qu’avec de la cohérence et de la constance. Tel doit être le mandat pour ce nouveau gouvernement.

Paul RAOULT, président de la FCPE ;

Corentin DURAND, président de l'UNL (Union nationale lycéenne) ;

Laurent ESCURE, secrétaire général de l'UNSA Éducation ;

Christian CHEVALIER, secrétaire général du SE-Unsa.

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 08:36

Dernières nouvelles

 

La DSDEN 92 nous a informé que les affectations avançaient progressivement, notamment pour les stagiaires (futurs T1). De notre côté nous n'aurons pas de tableau actualisé des affectations avant le 20 août, il n'est donc pas nécessaire de nous contacter avant cette date.

Attention : les affectations sont mises à jour sur i-prof dans la rubrique Votre dossier > Affectations et non dans la rubrique Votre courrier.

Le SE-Unsa 92 vous souhaite de bonnes vacances !

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 13:31

Au compte-goutte

 

Nous avons été destinataires de la liste des affectations qui ont été publiées sur i-prof depuis hier. 

Presque tous les collègues qui demandaient un maintien sur poste RRS ont été affectés. Pour ceux qui le sont pas encore c'est qu'il n'y a plus de poste vacant dans l'école du poste occupé l'année dernière. Par contre tous les "temps partiels incompatibles" ont obtenu un poste adapté à leur situation.

Environ 130 PES (futurs T1) ont obtenu un poste. Le SE-Unsa regrette qu'un grand nombre d'entre eux soit nommé sur des postes segmentés (compléments de 1/4 ou 1/2 temps).

Enfin les nominations des titulaires ont débuté. Conformément aux souhaits du DASEN les postes spécialisés sont attribués aux collègues ayant les plus gros barèmes.

David PLANCHE

ELu SE-Unsa 92 à la CAPD

 

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 18:20

Patience ...

Nous venons d'apprendre que les premières affectations à titre provisoire ont été publiées cet après-midi sur i-prof.

Si vous n'avez toujours rien reçu vous devrez vous armer de patience car nous ne savons pas, actuellement, où en est l'avancement des affectations.

David PLANCHE

Elu SE-Unsa à la CAPD 

 

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 11:11

Il reste encore beaucoup à faire ...

 

Ce matin s'est réuni le 2ème groupe de travail sur le mouvement provisoire.

Certaines situations ont pu être traitées, notamment sur les postes restés vacants : conseillers pédagogiques, enseignants référents, psychologues scolaires, CLIS, UPE2A, ULIS, SEGPA, ASH (divers).

Une information concernant les lauréats du concours "ordinaire" 2014 (qui seront stagiaires à mi-temps l'année prochaine) sera donnée en fin de semaine ; ils seront nommés sur les mi-temps de direction et des mi-temps d'adjoints.

Pour le reste, très peu de chose ! Les collègues sont affectés dans l'ordre défini par la circulaire du mouvement : priorités, maintien sur poste RRS, temps partiel incompatible, stagiaires, titulaires. Certaines affectations vont d'ailleurs être modifiées suite aux interventions des délégués du personnel ce matin.

A ce jour nous n'en sommes qu'aux stagiaires (avec un barème supérieur à 2,666). Donc si vous êtes titulaire et que vous n'avez pas participé à un appel à candidature vous n'avez pas d'affectation à ce jour.

Les affectations seront publiées sur i-prof à partir du 15 juillet.

PLANCHE David

Elu SE-Unsa 92 à la CAPD 

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 10:09

Un coup pour rien

 

La DSDEN 92 avait prévenu : aucune affectation (ou presque) ne serait effectuée ce matin. La faute à la réforme des rythmes scolaires (qui complique terriblement les affectations des compléments de temps partiel) et à l'affectation des stagiaires 2014/2015 (à temps plein ou à mi-temps, selon le concours obtenu).

Nous avons donc eu la communication des affectations des PES à temps plein à la rentrée (qu'ils connaissent depuis le jeudi 26 juin). Nous avons également statué sur les directions d'école restées vacantes à l'issue du 1er mouvement.

Des appels à candidature (conseillers pédagogiques, enseignants référents, psychologues scolaires, ASH, ...) devraient être publiés aujourd'hui. 

Pour le reste, les affectations à titre provisoire seront examinées lors d'un nouveau groupe de travail qui se tiendra le mardi 8 juillet matin.

David PLANCHE

Elu SE-Unsa 92 à la CAPD

Partager cet article
Repost0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 20:54

Reculer pour mieux sauter ?

 

Les ABCD de l’égalité ont vécu. L’expérimentation amorcée depuis la rentrée dernière ne sera pas reconduite sous sa forme actuelle. Depuis des mois, largement instrumentalisée par des groupuscules qui font des sujets de société leur cheval de bataille, elle est source de polémiques. Ce climat qui, dans certaines écoles, a mis les enseignants en première ligne des affrontements ne sert pas la cause de l'égalité fille-garçon qui doit en effet être traitée dans la sérénité. À quoi sert un outil pédagogique s’il doit rester au fond d'un placard, par crainte d’agressions ou d’injures?
 
La question de fond reste celle du traitement de ce sujet, dans un cadre scolaire laïque hors de toute pression intempestive. Le ministre vient de dévoiler une approche nouvelle. Exit l’épouvantail que constituaient les ABCD de l’égalité. Le sujet fera désormais partie intégrante de l’enseignement dû aux élèves. Pour cela, un plan ambitieux doit voir le jour : nouveaux programmes, formation initiale et continue des enseignants et personnels d'éducation.
 
Pour le SE-Unsa, au-delà des déclarations volontaristes du ministre, la question en suspens est bien celle de savoir comment ce plan peut, dès la rentrée prochaine, se substituer aux ABCD. Il faudra sans doute être patient. Les nouveaux programmes du bloc école/collège ne seront pas mis en œuvre avant la rentrée 2016, la formation continue est en jachère faute de moyens budgétaires et la formation initiale en construction risque fort d’être modeste sur un module spécifique, à mille lieux des urgences professionnelles des stagiaires.
 
Tout acte politique est fait de symboles. L'ABCD de l’égalité était emblématique. Le pari du ministre est celui de la mise en mouvement de l'institution. Le risque est celui de l'enlisement et de l'oubli. Les militantes et les militants de l'égalité fille-garçon à l'école sauront lui rappeler ses engagements...

Partager cet article
Repost0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 12:26

Mesures d'ajustement de carte scolaire

 

Le DASEN a informé les membres du groupe de travail qu’il ne disposait que de 11 postes pour les mesures d’ajustements. Après de longues discussions 15 ouvertures ont été actées, pour 5 fermetures (et 1 poste qui équivaut à des décharges de direction). Voici les mesures prises lors du groupe de travail :

 

OUVERTURES :

ASNIERES : mat Badinter

BAGNEUX : elem A. Petit

BOIS-COLOMBES : mat Jules Ferry

BOULOGNE : mat Ecole de la Biodiversité, elem Ecole de la Biodiversité

CHATILLON : elem Marcel Doré

GENNEVILLIERS : mat Aubrac, elem Aubrac

LA GARENNE-COLOMBES : elem Guest

LEVALLOIS : mat Jules Ferry

NANTERRE : mat Sayad, elem Sayad

RUEIL : mat Tuck Stell

SURESNES : elem Khan

VANVES : elem Le Parc

 

FERMETURES :

BOULOGNE : elem Billancourt

COURBEVOIE : mat Du Bellay

LE PLESSIS : mat François Peatrik

LEVALLOIS : mat de Musset

RUEIL : mat Bons Raisins

Fabienne SIRE

Représentante SE-Unsa 92 au CTSD

Partager cet article
Repost0
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 20:55

Ineats/exeats

 

Dans un 1er temps le DASEN indique que, pour ne pas mettre en péril l'équilibre postes/enseignants à la rentrée prochaine, il n'est pas en mesure d'accorder toutes les demandes d'exeat pour raison médicale ou sociale (parmi celles qui ont reçu un avis prioritaire des médecins de prévention ou des assistantes sociales). Au total seulement 34 personnes doivent obtenir une promesse d’exeat, car à ces demandes il faut ajouter les noms de la liste prioritaire du Ministère (7) et les demandes pour mutation "forcée" du conjoint (ministère de la Défense).

Après une demande de suspension de séance des organisations syndicales, le DASEN propose :

- que toutes les demandes médicales ou sociales qui ont obtenu un avis priortaire soient accordées

- que 4 soient rajoutées dans la liste, au barème (en effet ces 4 collègues ont des barèmes supérieurs aux collègues de la liste du ministère, mais leur demande n'avait pas été examinée car ils n'ont pas d'enfant à charge).

A l’issue de la CAPD, 55 personnes se voient accorder une promesse d’exéat (pour 43,75 ETP). Les accords d'exeat sont valables jusqu'au 31 août.

Si vous souhaitez connaître un résultat vous concernant cliquez ici

Murielle BARRAT

Elue SE-Unsa 92 à la CAPD

Partager cet article
Repost0