Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Vendredi 20 novembre : CDEN. Bilan de la rentrée 2020

 

 

 

 

31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 21:07

Affectations à titre provisoire

 

Bilan des nominations à titre provisoire à ce jour :

- Monsieur Rosselet nous informe qu’au 15 juillet, 160 titulaires n’avaient pas d’affectation. Ils ont tous été mis à disposition des circonscriptions.

- Depuis le 15 août d’autres nominations ont été effectuées, avec des envois de PV d’installation au domicile des concernés. Les derniers collègues nommés ont été informés par téléphone de leur affectation.

 

Après la rentrée, Monsieur l’Inspecteur d’académie pense que le nombre de collègues sans affectation devrait être environ 35.

- Dans ce contexte, les postes RASED restés vacants seront laissés vacants, excepté dans les zones prioritaires.

- Les nouveaux fonctionnaires stagiaires (nommés dans les circonscriptions) seront accueillis dans des classes d’accueil jusqu’aux vacances de la toussaint, et suivis par un tuteur (conseiller pédagogique ou maître formateur) tout au long de l’année.

- Les décharges exceptionnelles accordées aux directeurs assurant une fonction de maître formateur seront reconduites cette année.

- Sauf situation très exceptionnelle, il n’y aura pas de révision d’affectation.

 

 Fabienne Sire, élue SE-UNSA 92 à la CAPD

Partager cet article

Repost0
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 13:07

Le 7 septembre, imposons nos revendications !

 

Communiqué CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA, du 23 août 2010

 

Après les fortes mobilisations du premier semestre, et notamment le 24 juin dernier, les multiples initiatives qui ont ponctué l’été, montrent la détermination des salariés à faire entendre leurs revendications et leurs propositions concernant le projet de réforme des retraites dont le contenu est injuste et inacceptable. La période estivale a été marquée par la persistance de la crise économique et sociale - la situation du chômage s’aggravant encore notamment pour les jeunes - et par l’annonce de mesures de rigueur supportées essentiellement par l’ensemble des salariés. Le gouvernement poursuit une politique inadaptée en terme d’emplois et de pouvoir d’achat qui accroît les inégalités. Au moment où le projet de réforme des retraites va être examiné par le parlement, les organisations syndicales rappellent leur ferme opposition à celui-ci. Cette réforme ne répond pas aux enjeux actuels. Les questions d’emploi notamment pour les jeunes et les seniors, celles des inégalités hommes-femmes, de la pénibilité, d’un financement durable appuyé sur une autre répartition des richesses produites, non seulement ne sont pas traitées, mais font porter à plus de 85% les efforts sur les salariés. La remise en cause des 60 ans avec le report à 62 et 67 ans des âges légaux va fortement pénaliser les salariés et notamment ceux ayant commencé à travailler jeunes, ceux ayant des carrières chaotiques et incomplètes, en particulier les femmes. Les organisations syndicales considèrent aujourd’hui que rien n’est joué et appellent tous les salariés du privé et du public, les demandeurs d’emploi, les jeunes et les retraités à poursuivre la construction d’une mobilisation de grande ampleur et à faire du 7 septembre prochain une journée massive de grèves et de manifestations. Le gouvernement et les parlementaires doivent entendre la mobilisation des salariés et répondre à leurs revendications pour d’autres choix en matière de retraites, d’emploi et de pouvoir d’achat. Les organisations syndicales se réuniront dès le 8 septembre pour analyser la situation et décider des suites unitaires à donner rapidement à la mobilisation.

Le tract de l'UNSA

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 18:05

Les 8 syndicats quittent la séance !

 

Deuxième séance des discussions salariales : en ouverture, le ministre a confirmé l’application de l’augmentation de 0,5% du point d’indice au 1er juillet 2010. Mais il a indiqué qu’en l’état actuel de la situation économique, le point d’indice ne ferait pas l’objet d’augmentation en 2011.
Il pourrait en être de même en 2012 et 2013, suivant les évolutions de la situation économique et financière.
Un nouveau rendez-vous sera donc programmé en 2011 à ce sujet.
 
Le ministre n’apportant aucune réponse satisfaisante aux demandes de l’ensemble les organisations syndicales, exprimées le 25 juin dernier, toutes les fédérations de fonctionnaires ont unanimement exprimé leur mécontentement en quittant la séance.
 
Pour l’UNSA cette situation est inacceptable, après l’annonce d’une baisse des salaires programmée sur 10 ans (hausse du taux des cotisations retraites), c’est un deuxième coup porté à nos salaires !

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 18:00

Le SE-UNSA obtient gain de cause !

 

Nos interventions conjointes UNSA, UNSA Fonction publique et SE-UNSA ont abouti. Deux des mesures injustes sont retirées. C’est une première étape. Prochaine journée d’action le 7 septembre !

 

Mères de trois enfants : Le secrétaire d’Etat à la fonction publique G.Tron a confirmé que le texte serait modifié concernant la date butoir du 13 juillet 2010.
Pour bénéficier des conditions actuelles pour le départ anticipé les dossiers devront être déposés avant le 31 décembre 2010 (nouvelle date butoir), pour une retraite effective au 30 juin 2011 date d’effet de la loi (délai de 6 mois -article D1 du code des pensions).
Le SE-UNSA a eu raison de ne pas précipiter les collègues à déposer leurs demandes et de leur dire de patienter quelques jours.....
Pour autant, comme nous l’avons écrit dans notre lettre au ministre, les collègues qui auraient déjà déposé une demande devront avoir la possibilité de la retirer ou de la modifier en fonction de cette nouvelle donnée.
 
- Services actifs : Notre action a porté ses fruits et le SE-UNSA a obtenu gain de cause. Le secrétaire d’Etat à la fonction publique a également annoncé que le texte serait réécrit afin que tous les anciens instituteurs ayant entre 15 et 17 ans de service actifs ne soient pas lésés par la nouvelle loi.
Ils ne se verront appliquer que le recul de l’âge légal (4 mois/an) et pourront donc bénéficier de la retraite pour service actifs sans être obligés de travailler jusqu’à 62 ans !
 
Pour faire échec à ce projet injuste, la mobilisation doit continuer. Rendez vous le 7 septembre pour la prochaine journée d’action interprofessionnelle sur les retraites !
 
Communiqué intersyndical CFDT, CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA
29 juin 2010 - Ces dernières semaines, les salariés du public et du privé, les demandeurs d’emploi, les jeunes et les retraités se sont mobilisés de plus en plus massivement sur les retraites, notamment le 24 juin 2010. Ils ont réaffirmé leur opposition au projet de réforme injuste et inacceptable du gouvernement, notamment au report brutal des âges légaux à 62 et 67 ans qui pénalise particulièrement les salariés ayant commencé à travailler jeunes et ceux ayant eu des carrières chaotiques et incomplètes. Cette réforme n’apporte, par ailleurs, pas de réponse sur le plan de la pénibilité. Elle aggrave les inégalités entre les hommes et les femmes. Les organisations syndicales dénoncent la campagne médiatique précipitée du gouvernement qui travestit la réalité du projet. Cette réforme, une des plus dures d’Europe, arrive dans une situation économique dégradée où le chômage est en hausse continue et touche plus fortement les jeunes et les seniors. Les politiques de rigueur se généralisent dans toute l’Europe en aggravant les inégalités et hypothèquent fortement toute reprise. Des initiatives intersyndicales viseront à interpeller le gouvernement et ses représentants, aux niveaux national et local, le 13 juillet, jour du Conseil des ministres qui adoptera le projet de loi. Durant l’été, les organisations syndicales interpelleront les parlementaires. Les organisations syndicales CFDT, CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA vont poursuivre leur action tout au long du processus législatif de la réforme des retraites.
Elles décident d’une nouvelle journée nationale de grèves et de manifestations le 7 septembre 2010, au moment où s’ouvrira le débat parlementaire. Elles appellent tous les salariés du privé et du public, les demandeurs d’emploi, les jeunes et les retraités à construire ce jour une mobilisation d’ampleur.

Partager cet article

Repost0
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 13:12

Les enseignants des Ecoles très fortement pénalisés !

 

Pour le SE-UNSA, le projet sur les retraites déjà injuste pour tous est plus particulièrement sournois concernant les enseignants du premier degré.

Les principales injustices de la réforme

 

Partager cet article

Repost0
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 13:51

Le SE-UNSA dénonce l'extinction brutale du droit

 

Contrairement à ce que le gouvernement affiche (extinction progressive après 2012), l’article 18 de l’avant projet de loi officialise une extinction brutale du droit au départ en retraite anticipé des parents de trois enfants au 13 juillet 2010, date de la présentation du texte au conseil des ministres.

Tract parents de 3 enfants 

 

 

Partager cet article

Repost0
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 09:07

Ajustements de carte scolaire

 

Attention : certaines mesures modificatives ont été prises par l'Inspecteur d'Académie après le CTPD. Elles apparaissent en bleu dans la liste.

 

Antony : mat Noyer Doré (1 ouv), mat Paul Bert (1 ouv), mat Velpeau (1 ouv cond non confirmée), élém Pajeaud (1 ferm)

Asnières : mat Aulagnier (1 ferm), ZAC Bords de Seine (1 ouv cond), élém Ferry A (1 ouv cond), élém Michelet B (1 ouv)

Bagneux : mat Cachin (1 blocage levé), élém Cachin (1 ferm CLIS)

Boulogne : mat Belle Feuille (1 ouv cond), mat Doisneau (1 ouv), mat Deray (1 ouv cond), mat Lazare Hoche (1 ouv), mat Voisin (1 ouv), élém Thiers (pas d'ouv mais 1 ouv cond), élém Maître Jacques (1 ouv) 

Bourg-la-Reine : mat Grelot (1 ouv), mat La Faiencerie (1 blocage)

Chatenay : élém Vinci (1 ouv) 

Chatillon : mat Les Sablons (1 ouv cond non confirmée), élém Les Sablons (1 blocage levé), élém Doret (pas d'ouv cond mais 1 ouv)

Chaville : élém Anatole France (1 ouv), élém Buisson (1 ouv)

Clamart : mat de la Fontaine (1 ouv), élém de la Fontaine (1 ouv cond maintenue), élém La Garenne (1 blocage maintenu) 

Clichy : mat Ferry (2 ouv), mat Pasteur (1 ferm), élém Ferry A (1 ouv)

Colombes : mat Peguy (1 ouv), mat Pagnol (1 ouv), mat Berthelot (1 ouv), élém Bruyère (1 blocage levé)

Courbevoie : mat Les Ajoncs (1 ouv), élém Malraux (1 blocage)

Fontenay : mat les Renards (1 ouv), élém La Roue B (pas de ferm mais 1 blocage), élém Les Ormeaux (pas de ferm mais 1 blocage)

Garches : élém Pasteur A (1 ouv)

Gennevilliers : élém Curie (1 ouv cond)

Issy : mat Les Colombiers (1 ouv cond non confirmée),  mat Les Chartreux (1 ouv), mat Doisneau (1 blocage levé), élém Ferry (1 ouv), élém Les Chartreux (1 ouv cond non confirmée)

La Garenne : mat Voltaire (1 ouv), élém Sagot Voltaire (1 ferm)

Le Plessis : mat Jaurès (1 ouv), mat Hachette (1 ouv), élém Hachette (1 ouv)

Levallois : mat Jaurès (1 ouv), élém Ravel (1 ouv cond maintenue)

Malakoff : élém Moquet (1 blocage), élém Jaurès (1 ouv), élém Langevin (1 ferm) 

Meudon : mat Marbeau (1 CLIS), mat Prévert/Ravel (1 ouv cond), élém Paul Bert (1 ouv)

Nanterre : mat Decour (1 blocage), mat Curie (1 ouv cond), mat Casanova (1 ouv cond), mat Prévert (1 ouv), mat Langevin (1 ouv), mat Provinces Françaises (1 ferm confirmée), élém Curie (1 ouv cond non confirmée), élém Langevin (1 ouv), élém Rolland (1 ouv), élém Voltaire (1 ferm)

Neuilly : mat Michelis (1 blocage maintenu) 

Rueil : mat Daudet (1 ouv), élém Camus (1 ouv cond), élém Pasteur (1 ouv) 

St-Cloud : mat La Fouilleuse (1 ouv), élém Montretout (1 blocage levé)

Sèvres : mat Parc Cheviron (1 ouv), élém Gambetta A (1 ouv)

Suresnes : élém Vaillant-Jaurès (1 ferm)

Vaucresson : élém Le Coteau (1 blocage levé)

Ville d'Avray : élém Rostand (1 ouv), élém La Ronce (1 ferm)

Villeneuve : mat De Coubertin (1 ouv)

 

Pour les ouvertures conditionelles et les blocages, les décisions seront prises le jour de la rentrée scolaire 2010/2011 après comptage des effectifs par les IEN.

 

Partager cet article

Repost0
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 11:01

Les outils pour la grève

 

La déclaration d'intention

La lettre aux parents d'élèves

Les consignes

Tract de l'UNSA 

La manifestation parisienne partira de la Place de la République à 14h pour se rendre Place de la Nation via la Place de la Bastille

Partager cet article

Repost0
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 10:18

Retraites : des mesures ni justes, ni équitables !

 

Pour l’UNSA, les mesures du projet de réforme ne sont ni justes ni équitables, bien au contraire.
Aujourd’hui rien n’est joué, il faut se mobiliser et faire grève massivement le 24 juin !

 

Des mesures injustes et nocives pour les salariés :

- report de l’âge légal de l’ouverture des droits de 60 à 62 ans en 2018.

- report de l’âge d’annulation de la décote

- augmentation de la durée d’activité

- baisse des salaires des fonctionnaires programmée sur 10 ans

- suppression du dispositif actuel pour le départ anticipé des fonctionnaires ayant 3 enfants

 

Pas de solution réelle pour le financement du système de retraite :

- un habillage avec peu de prélèvements nouveaux : les hauts revenus sont encore préservés

- 4,4 milliards contre 18 milliards (mesures d’âge supportées par les salariés)

 

La loi sera présentée au parlement en septembre, puis votée à l’automne.

Plus que jamais, la balle est désormais dans le camp de tous les salariés du privé et du public !

 

Retrouvez l'ensemble des mesures en diaporama en cliquant ici

Partager cet article

Repost0
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 11:50

Les RASED sont une cible de la "chasse budgétaire" que le SE-UNSA dénonce !

 

Le SE-UNSA condamne la « chasse budgétaire » lancée par le ministre, qui remet à nouveau en cause la pérennité de la mission des personnels spécialisés des RASED, rééducateurs et psychologues scolaires.

Que restera–t-il de ces postes une fois le schéma d’emplois 2011-2013 arrêté ?

Lors de la CAPN du 8 juin, le SE-UNSA a demandé de transmettre au ministre sa profonde indignation par rapport aux perspectives ouvertes par ces recherches systématiques d’économie.

Il n’est pas question pour le SE-UNSA de laisser anéantir les compétences spécialisées nécessaires à l’aide spécifique qu’apportent ces collègues formés, aux enseignants des classes ordinaires. Cette aide leur est indispensable pour répondre aux besoins tout autant spécifiques de la scolarisation des enfants à besoins particuliers.

Le SE-UNSA demande au ministre de renoncer à préconiser la disparition des psychologues scolaires et des maîtres spécialisés dans l’aide pédagogique.

C’est en ce sens que le SE-UNSA est partie prenante de la lettre qui vient d’être adressée au ministre par 5 syndicats du 1er degré (SE-UNSA, CGT, Sgen-CFDT, Snuipp, Sud), six associations professionnelles (AFPEN, FNAME, FNAREN, ANCP), et la FCPE

 

Partager cet article

Repost0