Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous contacter

SE-UNSA 92

8 bis rue Berthelot

92150 SURESNES

Tél : 01 45 06 67 66

ou 09 62 58 48 72

Fax : 01 42 04 33 93

92@se-unsa.org

Réunions

Calendrier des réunions paritaires

Vendredi 20 novembre : CDEN. Bilan de la rentrée 2020

 

 

 

 

28 mars 2018 3 28 /03 /mars /2018 08:33
Maternelle

Le Président annonce la scolarité obligatoire dès 3 ans

 

Lors de l’ouverture des assises de la maternelle, le président a annoncé que la scolarité obligatoire débuterait à 3 ans. C'est une proposition que le SE-Unsa défend depuis longtemps. Le cycle 1 sera donc reconnu comme la première étape du socle commun.
 
En intégrant la maternelle dans la scolarité obligatoire, le président envoie un signal positif. Il reconnaît ainsi les effets déterminants de la scolarisation en maternelle sur le développement des enfants, leur socialisation et leurs apprentissages.
 
Pour le SE-Unsa, cette reconnaissance devra trouver des déclinaisons concrètes pour que la maternelle puisse jouer pleinement son rôle.
 
Cela passe par des effectifs et des conditions d’accueil permettant de travailler le plus souvent possible en petits groupes. Cela nécessite des enseignants formés et des personnels spécialisés notamment pour accompagner les élèves les plus fragiles. La formation doit également concerner les ATSEM dont chaque classe doit profiter sur l'ensemble du territoire.
 
Pour le SE-Unsa, c’est avec ces éléments que l’école maternelle, devenue obligatoire, pourra permettre à tous les jeunes enfants un début de scolarisation positif, serein et bienveillant. 
Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans Maternelle
19 mars 2018 1 19 /03 /mars /2018 21:07
Direction d'école

Le SE-Unsa lance une semaine de la direction et du fonctionnement de l’école

 
La disparition des aides administratives, une automatisation des tâches parfois paradoxalement chronophage et la faiblesse du statut de l’école placent les directeurs, qui sont aussi enseignants par ailleurs, dans l’impossibilité d’assumer l’ensemble des responsabilités qui leur incombent.
 

Leurs missions ne cessent de se complexifier, tant sur le plan de l’organisation interne de l’école et de l’animation pédagogique que sur celui des relations avec les parents, les partenaires institutionnels ou associatifs, et la charge est aujourd’hui trop lourde.

Dès ses premières rencontres avec le ministre Blanquer, le SE-Unsa a placé ce dossier parmi les plus urgents. Faute de réponses concrètes, le SE-Unsa a décidé de braquer les projecteurs sur ces personnels en leur dédiant une semaine de visibilité et d’actions, du 19 au 23 mars.

Les directeurs ont à cœur de vouloir réaliser leurs missions. Même si des discours et des évolutions ont jalonné l’histoire de la direction d’école, les difficultés, tout comme leur malaise, voire leur mal-être au travail, s’enkystent.

La situation anxiogène dans laquelle beaucoup se trouvent, ce qu’ils subissent au quotidien et le poids de leurs responsabilités ne peuvent plus être ignorés.

Pour le SE-Unsa, le ministère doit en prendre la mesure et ouvrir sans plus attendre le dossier direction et fonctionnement de l’école.

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
14 mars 2018 3 14 /03 /mars /2018 20:38

Le serveur SIAM toujours fermé !

 

Les services de la DSDEN 92 nous  informe que, suite au retard pris pour la diffusion des résultats des permutations informatisées, ils ne sont pas encore en mesure d'ouvrir le serveur SIAM pour le mouvement des personnels.

Nous vous tiendrons informés de l'avancée de la situation. Le cas échéant nous demanderons un report de la date de fermeture du serveur pour que les collègues qui veulent participer au mouvement puissent le faire sereinement.

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans CAPD
13 mars 2018 2 13 /03 /mars /2018 11:52

Des résultats enfin fiables 

 

Suite à l’erreur concernant les résultats du 5 mars, de nouveaux résultats ont été communiqués hier.
 
Dans ces nouveaux résultats :
 
  • 80 collègues ont obtenu satisfaction,
  • 77 collègues n’ont plus satisfaction,
  • 20 collègues ont eu un changement d’affectation.
 
Le taux de satisfaction est ainsi passé de 23.68% à 23.70%...
 
L’avis du SE-Unsa
Suite à ces erreurs, le SE-Unsa était intervenu auprès du ministère afin que :
  • les collègues ayant bénéficié de l’erreur ne perdent pas l’obtention de leur mutation ;
  • les collègues lésés par ces erreurs obtiennent la mutation qu’ils auraient due avoir.
Pour le SE-Unsa, ces revendications permettaient de ne pas léser des collègues en créant des désillusions tout en donnant satisfaction aux collègues dont le barème permettait d’être satisfaits.
 
Au final, le ministère a décidé de refaire tourner le logiciel et de le valider, ce qui était demandé par d’autres organisations syndicales.
 
Le SE-Unsa demande que les 77 collègues à qui il a été annoncé une affectation soient prioritaires pour la phase des ineats - exeats qui s’ouvre. Il en va d’une gestion humaine des ressources, au bout d’une semaine insoutenable pour ces personnels.
 
Pour notre département, 3 collègues ont vu leur changement de département annulé, alors que 2 ont finalement obtenu satisfaction.
 
Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
11 mars 2018 7 11 /03 /mars /2018 17:57

Tous dans l'action le 15 mars !

 

Les retraité-e-s de l’UNSA réclament un traitement égalitaire avec les actifs, ce qui implique la compensation de la majoration de la CSG de 1,7 point.
L’UNSA Retraités agit, les militants d’Île de France se retrouveront le 15 mars à 14h30, place du 18 juin 1940 près de Montparnasse :
• Pour le maintien du pouvoir d’achat des retraité-e-s,
• Pour la compensation de la hausse de la CSG,
• Pour la revalorisation immédiate des pensions les plus modestes.

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans Actions
8 mars 2018 4 08 /03 /mars /2018 21:27

Les résultats en suspens

 

Le ministère s'est rendu compte a posteriori d'erreurs de barème liées à son logiciel.
Les premiers résultats annoncés deviennent donc provisoires.

Le SE-Unsa est intervenu auprès du ministère afin que :

  • les collègues ayant bénéficié de l’erreur ne perdent pas l’obtention de leur mutation ;
  • les collègues lésés par ces erreurs obtiennent la mutation qu’ils auraient due avoir ;
  • les collègues concernés soient prévenus.
Pour le SE-Unsa, en effet, les enseignants ne doivent pas faire les frais de l'erreur du ministère qui plonge à nouveau les participants dans une incertitude insoutenable.
 
Conséquence de cette situation : les dates d'ouverture du serveur pour le mouvement départemental ont été repoussées ; SIAM sera ouvert du 13 au 29 mars.
Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
7 mars 2018 3 07 /03 /mars /2018 11:55

Spécial Mouvement

 

Le SE-Unsa 92 organise une réunion d'information syndicale spécifique sur le mouvement des personnels le mercredi 14 mars à 14h au siège du syndicat (à Suresnes).

Venez nombreux poser vos questions aux délégués du personnels du SE-Unsa 92 !

Retrouvez tous les renseignements utiles sur le document ci-dessous.  

Partager cet article
Repost0
7 mars 2018 3 07 /03 /mars /2018 10:49

Promotions, détachements

 

Promotions 2017/2018

Cette année est une année de transition pour les changements d’échelon ; le passage à l’échelon supérieur se fait désormais au même rythme pour tous, sauf pour un certain nombre de collègues promouvables au 7ème et 9ème échelon qui ont pu gagner un an. Ces collègues ont été classés selon l’ancien barème (2xélément de note + AGS) puisque les « rendez-vous carrière » n’ont débuté que cette année.

A propos des rendez-vous carrière, sont concernés cette année (scolaire) :

  • Les collègues au 6ème échelon ayant une ancienneté dans l’échelon entre 12 et 24 mois au 31/08/18
  • Les collègues au 8ème échelon ayant une ancienneté dans l’échelon entre 18 et 30 mois au 31/08/18
  • Les collègues au 9ème échelon ayant une ancienneté dans l’échelon entre 12 et 24 mois au 31/08/18

Ils permettront d’attribuer les passages accélérés au 7ème et au 9ème lors de l’année scolaire 2018/2019, ainsi que le passage à la Hors-Classe.

 

Détachements

Les règles de l'année dernière ont été reconduites :

- tous les renouvellements ont été acceptés

- les 1ères demandes ne sont acceptés que si les collègues ont au moins 10 années l'ancienneté

 

Questions diverses

- PES : il devrait y avoir 400 stagiaires dans le 92 l'année prochaine. En plus des 190 "supports mi-temps" (décharges de direction + collègues à mi-temps) la DASEN prévoit de bloquer environ 110 postes au mouvement pour accueillir les PES. Ils seraient nommés à 2 sur un même poste, selon une alternance tous les 2 jours ou toutes les 3 semaines (solution à l'étude). La liste des postes bloqués est à établir par les IEN.

- Hors-Classe et Classe Exceptionnelle : l'examen des candidatures aura lieu lors des CAPD du 29 mai. Pour des raisons réglementaires il a fallu procéder au tirage au sort des collègues qui siégeront en CAPD restreinte pour la Classe Exceptionnelle, aucun élu ne remplissant les conditions pour siéger (être à la Hors-classe et ne pas être concerné par un éventuel passage à la Classe Exceptionnelle).

 

Pour demander un résultat vous concernant cliquez ici

 

Pascal ROSAMONT

Elu SE-Unsa 92 à la CAPD

   

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans CAPD
5 mars 2018 1 05 /03 /mars /2018 16:10

Encore un mauvais cru

 

Les années se suivent et se ressemblent : les résultats des permutations informatisées sont synonyme de déception pour de nombreux enseignants des Hauts-de-Seine. 

Sur 1270 demandes, seuls 181 collègues ont obtenu satisfaction (14%). Vous trouverez ci-dessous le barème minimum par département pour partir du 92 (si un département n'apparaît pas c'est qu'il n'y a pas de départ pour ce département). 

Dans le même temps 105 collègues intègrent notre département.

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92
20 février 2018 2 20 /02 /février /2018 13:37

Concertation, campagne d'information, mais pas la grève !

 

Le Bureau natio­nal de l’UNSA fonc­tion publi­que s’est réuni le 16 février 2018. Il a pris acte des éléments résul­tant de la bila­té­rale avec le Secrétaire d’Etat, Olivier Dussopt, et notam­ment des pré­ci­sions sur le plan de départ volon­taire.

Le Bureau National prend acte de l’ouver­ture d’une concer­ta­tion, sur fond de décla­ra­tions du Président de la République et du Premier Ministre réaf­fir­mant une fonc­tion publi­que sta­tu­taire.

L’UNSA fonc­tion publi­que y par­ti­ci­pera.

Elle estime tou­te­fois que la ques­tion cen­trale des mis­sions du ser­vice public et des ser­vi­ces rendus aux citoyens n’ont tou­jours pas été abor­dées. C’est pour­quoi l’UNSA a décidé de lancer une cam­pa­gne de com­mu­ni­ca­tion autour des mis­sions de ser­vice public, de la fonc­tion publi­que et de l’inté­rêt géné­ral.

L’UNSA Fonction publi­que, en fonc­tion de l’évolution de la concer­ta­tion et des arbi­tra­ges poli­ti­ques à venir sur « action publi­que 2022 », se réserve la pos­si­bi­lité d’appe­ler à toute forme d’action, y com­pris la grève.

Dans l’immé­diat, cons­ta­tant que 80 % des agents consul­tés par l’UNSA Fonction Publique ne sou­hai­tent pas une action de grève, le Bureau natio­nal de l’UNSA Fonction Publique décide de ne pas rejoin­dre l’appel à la grève du 22 mars.

Partager cet article
Repost0
Publié par Syndicat des Enseignants-Unsa 92 - dans Actions